CHARLES CALLET

CompositionPuceFranceOriginaire de la région lyonnaise, Charles Callet était un musicien de formation classique. Il a composé plusieurs morceaux pour la chanteuse Eve Brenner, notamment "Le Matin sur la rivière" (1976). C'était également un arrangeur, qui a travaillé par exemple sur l'album "Fière et nippone" de Gérard Lenorman (album dont les crédits incluent un certain Daniel Ichbiah, pour l'anecdote). Il a aussi sorti deux singles, l'un sous le pseudonyme de Ludwig ("Radio Sex Appeal", 1982), l'autre sous son propre nom ("Zanzibar", 1984). En 1985, il s'achète un CPC 464 pour écrire ses partitions, mais faute de logiciel adapté, il programme le sien en BASIC et le baptise Amstradeus. Il fonde sa propre société, Music Logiciel, et commercialise Amstradeus (1986), puis Music Pro (1987), un logiciel de composition fort sophistiqué écrit en assembleur, toujours sur CPC, et compatible avec Amstradeus. Il est alors contacté par Infogrames pour composer les musiques de leurs jeux. Il travaille avec eux de 1986 à 1991, entre autres sur Prohibition, Bivouac, Drakkhen, Advantage Tennis... Charles Callet est, avec Jean Baudlot, un des premiers musiciens français de jeux vidéo à sortir une de ses compositions au format audio traditionnel, à savoir un 45 T de deux morceaux de la Quête de l'oiseau du temps, sur lequel son épouse, la cantatrice Nicole Subtil, pose sa voix. En 1991, il rejoint Coktel Vision et compose les bandes-sons de tous leurs jeux suivants, à l'exception des deux Inca. Charles Callet est décédé en 1995.
CHARLES CALLET
Magazines
TiltNumero 51[2/1988]InterviewPage 016
MSX News / Micro NewsNumero 16[12/1988]ArticlePage 012
Amstrad Cent Pour CentNumero 25[4/1990]InterviewPage 014
TiltNumero 80[7/1990]NewsPage 133
Génération 4Numero 82[11/1995]NewsPage 030
JoystickNumero 65[11/1995]NewsPage 024