WESTKA INTERACTIVE GMBH

1993 2002PuceAllemagne Cologne (voir sur l'atlas)
Autres noms : Westka Kommunikation GmbH, Westka Funpack Produktion, Westka Entertainment
Société particulièrement active, avec plus de 20 jeux développés au cours de sa petite décennie d'existence.

1) L'affaire Christoph Trio : le démarrage discret (1993-1998)

En 1993, on n'est pas loin du "mythe du garage" avec cette naissance de Westka Interactive, à l'initiative de trois bons copains qui touchent à la programmation, aux graphismes et un peu à tout.
Christoph Kabelitz, Oliver Stiller et Thomas Wendt se lancent dans le développement de jeux publicitaires pour faire entrer du capital dans la jeune entreprise.
Après une dizaine de jeux d'arcade, le très remarqué Agent XXL und das Geheimnis der Quadrate, qui reprend le gameplay de Sam & Max pour la marque de chocolat Ritter Sport, donne une aura à la jeune société.
Christoph et ses deux associés ont embauché une dizaine d'employés, et l'heure est à l'envol : créer un projet ambitieux et le diffuser à l'internationale.

La démo d'Arcatera sort en 1998 et attire Ubi Soft pour le diffuser en Europe et en Amérique du Nord. Et le jeu arrive pour l'an 2000, malheureusement précédé d'une critique mitigée, notamment autour de la réalisation, des graphismes. Un tour sur la
fiche écrite par Saville vous en dira plus.
Mais pour Westka, les comptes virent au rouge et il est temps de répondre aux appels du pied de groupes plus puissants pour établir un partenariat. Et c'est la fin de la première période de l'entreprise.

2) L'enfer c'est les autres : du partenariat à l'abandon déguisé en faillite (1998-2002)

Les rêves de gloire sont donc éparpillés en 1999-2000. Brainpool TV, groupe de télévision et de multimédia de Cologne, cherche à se rapprocher du savoir-faire de Westka. Brainpool a aussi besoin de s'étoffer pour réussir son introduction en bourse.
La nouvelle économie est si prometteuse, les comptes sont si rouges, comment résister ?
Brainpool devient l'actionnaire principal et recapitalise le groupe en détenant 60% du capital. Westka garde son indépendance artistique et demeure à Cologne.

Indépendance artistique, ouais, mais pas trop : Brainpool demande à Christoph Kabelitz de lancer ses employés, dont l'effectif atteint plus de cinquante personnes, dans l'adaptation de l'émission phare de la chaîne : TV Total.
Cela se traduit pas un jeu d'arcade intitulé Pulleralarm à l'humour douteux : votre avatar doit boire de la bière et des boissons disponibles dans votre environnement, et uriner dans des endroits qui déverrouillent des accès et résolvent des énigmes. Un
escape game à la sauce pipi qui permet de parcourir six niveaux.

Le projecteur de la critique vient inonder Westka de quolibets plus ou moins gracieux, et pour éponger les dettes, une série de jeux à licences permet de renflouer le cash manquant. Par exemple, l'adaptation de la série Famous Five (le club des cinq) redonne un peu d'air à Westka Interactive.

En 2001, Brainpool cède Westka au groupe multimédia qui semble avoir le vent en poupe outre-Rhin : Viva Media. Ce dernier promet un budget digne de la créativité des 60 employés de Westka, avec des vétérans d'Infogrames, de Blue Byte, des personnes ayant travaillé sur Settlers, Rayman, Battle Isle...

Viva Media se procure les droits sur le moteur de jeu Unreal à l'ECTS 2001, et Westka se lance à corps perdu dans le développement du projet le plus fou, hybride de FPS, aventure, stratégie, survival horror au pays des insectes : The Y-Project.

Christoph Kabelitz répond à toutes les sollicitations d'interview, mais le coût de développement crève le plafond, et Viva Media sacrifie le projet à l'été 2002. Pire, le 1er octobre 2002, Westka Interactive est mis en faillite !

The Y-Project était réalisé à 60%, et une partie des employés a voulu créer un studio pour terminer le jeu : Joylabs (2002-2005).
Mais le projet Y restera inachevé et mériterait sa place dans la chambre vaudoue.

R.I.P.

On ne connaît pas de réel slogan à cette compagnie, hormis cette maxime, qui apparaît dans quelques archives :
Produktion "in time'' und "in budget" ("Production dans les délais et à un prix raisonnable")

L'adresse qui s'affiche dans les différentes recherches est celle-ci :

Westka Interactive
Deutz-Kalker Strasse 18-26
Köln
Deutschland
Minifier le texte
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.