Les news de LTF

News Découverte

Le jeu vidéo a t-il le droit de faire rire ?

Par Reggio 06/03/2022 0 commentaire



Bonjour à tous,

Cette vignette est directement reprise d'un dessin satirique paru dans Joystick, à l'occasion de la preview de Panty Raider, un jeu parodique développé par Hypnotix .

Hypnotix, c'est le nom d'un studio qui a développé le Hit «Wetlands» ou le succès pour les enfants «Sabrina l'apprentie sorcière» .

Mais ce groupe est surtout réputé pour avoir intégré cinq copains de fac autour d'une bonne envie de déconne : le studio a forgé sa réputation avec les jeux parodiques. Et comme vous allez le constater, cela n'a pas été du goût de tout le monde au pays de Bill Clinton et de Bush Jr.

Le premier fait d'armes date de 1998 : l'éditeur Simon and Schuster a accepté d'épauler le jeu qui va égratigner le succès surprise des derniers mois : Deer Hunter. Cette simulation de chasse est non seulement un succès hors-norme, avec des dizaines de milliers d'opus vendus, mais également à l'internationale, notamment en Europe. L'engouement ne s'arrêtera pas là, comme si la chasse aux cerfs et aux sangliers permettait d'oublier les vraies guerres qui allaient ensanglanter le monde au détour du 11 septembre 2001.

Dans ce contexte, Michael Taramykin et ses copains d'Hypnotix, ont lancé "Deer Avenger" (littéralement "la vengeance du cerf").
Le jeu est une grosse blague potache, avec un cerf nommé Bambo (le clin d'oeil à Sylvester Stallone est à peine voilé) décidé à venger ses congénères en traquant les chasseurs.
Le jeu bascule dans la parodie acerbe, avec Bambo qui utilise des appeaux contre les chasseurs (de la bière fraîche, des revues porno) pour les flinguer à coups de crottes séchées.