Killing Time
Année
1996 (Sortie US)
Développement
Conversion (PC)
Conversion (Mac)
Distribution (Italie)
Systèmes
systeme systeme systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
862 votes


De l'action et des gros flingues, un genre qui se contente le plus souvent de champs de bataille guerriers pour les plus modernes... Mais des histoires plus fantastiques et non-conventionnel par le passé : entre égyptologie, horror show - et parfait pour les bourrins.

Once upon a time, il y avait une 3DO, et un studio : Studio 3DO. La mode «Doom» bat son plein, jeux d'horreur violents, les éditeurs surfent sur la vague qui fait rage dans le monde du PC d'abord, puis dans celui des consoles. 3DO en 1995, puis adaptation Saturn, Mac, et PC alors que la console de Panasonic bat de l'aile : les 3 supports plus adaptés au chiffre d'affaire voient débarquer un tout nouveau titre vers 1996 par Intrepid Software : «Killing Time».
«Killing Time», ou comment un étudiant en égyptologie se retrouve piégé dans les années 30, au sein de la propriété de Tess Conway, sur l'île Matinicus dans le Maine. Lors du solstice d'été 1932, Tess se prépare à utiliser un objet mystique : Clock-Water. Quiconque arrive à s'en servir est garanti d'une vie éternelle : mais tout ne se passe pas comme prévu. Tess et plusieurs membres de sa secte meurent face à ce pouvoir démoniaque. Votre but : retrouver l'objet, le détruire, et surtout survivre à l'horreur de l'île, en découvrant ses sombres secrets.
Le jeu vous plonge dans le genre FPS, à la sauce horreur, avec beaucoup de fantastique et de monstruosités. En vue subjective, vous devrez avancer, trouver votre chemin dans des espaces labyrinthiques, ramasser des objets et armes diverses pour votre inventaire... Mais vous devrez aussi combattre (zombis, etc) à coup de flingue ou de pied-de-biche par exemple. Dans une ambiance sombre, vous devrez ouvrir grand les mirettes et esgourdes pour déceler les dangers... Et mettre en place une rapide stratégie face à l'adversaire.

Jouable en solo, «Killing Time» propose une maniabilité manette / joystick ou clavier + souris des plus classique. Les différentes commandes sont répertoriés dans le menu des options, de quoi se familiariser assez vite avec les touches utilisées. Difficulté réglable, et quelques rapides options paramétrables (son, jouabilité), vous pourrez vous lancer assez vite dans le feu de l'action.
Graphiquement, le titre est de bonne qualité, avec une 3D simple mais suffisamment détaillée pour l'époque, et une animation très fluide et rapide. Le jeu se sert des capacités des machines récentes, mais n'en utilise pas trop non plus : ce n'est pas trop rapide, et c'est parfait. La jouabilité demande une rapide adaptation pour bien utiliser toutes les fonctions standards du FPS, mais rien de bien difficile. Niveau son, l'ambiance reste assez oppressante par moment, mais on s'y fait.

«Killing Time» s'inscrit dans le dossier des bons FPS dont le but est de défouler au-delà d'une histoire mystérieuse et propice à l'horreur. Le titre est assez classique dans son ensemble mais bien réalisé, et surtout il remplit sa mission principale : jouer et bourriner. Beaucoup de titres peuvent se targuer d'avoir cette qualité, mais tous ne sont pas agréables : «Killing Time» possède ce petit truc qui rend la partie sympa, et qui donne envie de voir plus loin son côté aventure et exploration. D'autant qu'il s'installe sous XP sans broncher : à essayer - si on aime le genre.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure