Jack Keane
Ce test a t crit par Jakeblues66.

Si vous souhaitez en crire un, vous pouvez aller sur le forum.
Qu'on les aime ou qu'on les dteste, il faut reconnatre Runaway et dans une moindre mesure Syberia d'avoir donn au point'n click son revival. Ou comment des editeurs se rendent compte que finalement, il y a encore un public pour ce type de jeu.

Derrire ce Jack Keane, on retrouve quelques noms dj entendus : Deck13, auteur du point'n click "Ankh", 10tacle Studios principalement connu pour "Outcast" et enfin, Focus Interactive "distributeur heureux du "Runaway" prcit.
Bref, on a en principe affaire des botes habitues au point'n click. Pour rappel, Docteur_Match ici-mme avait trouv Ankh assez sympathique mais loin d'atteindre les icnes sorties par Lucasarts.

Qu'en est-il donc de ce point'n click dont les critiques "officielles" furent positives :
De manire entendue, l'histoire sort clairement des sentiers battus : A l'poque coloniale, l'Empire Britannique dpche un de ses agents secrets sur l'le d'un savant fou, exportateur de th dont l'ambition est de dtruire toutes les plantations concurrentes de th et mettre mal les fondements de la perfide Albion.
Et pour continuer dans la logique, nous jouons ici Jack Keane, capitaine du vaisseau charg de mener bon port l'agent secret susnomm. Bien entendu, au final, toute l'intrigue sera rsolue par le sieur Keane dont les vraies ressources se rvleront au fur et mesure de l'aventure.
Nous sommes donc bien l dans un scnario que n'auraient pas reni les Schafer, Gilbert et compagnie...oui mais...alors que la jaquette du jeu nous annonce comme point fort "de l'humour...beaucoup d'humour", il faut bien se rendre compte que l'on en est loin vrai dire. tout au plus sourira-t-on un moment ou l'autre et cela est mme trop rare pour un jeu qui vante l'humour comme un de ses points forts. Le problme vient surtout du fait que malgr un scnario lorgnant sur le burlesque et de nombreuses situations qui auraient pu prter rire, le traitement qui y a t appliqu manque d'efficacit. J'ai eu un peu l'impression que les dveloppeurs ont hsit entre le burlesque des Lucasarts et le ct semi-srieux des Runaway/Baphomet. Du coup, naviguer non stop entre deux eaux, le jeu ne se dmarque jamais vraiment et rate assez bien son objectif humoristique. C'est dommage parce qu'il y avait vraiment du potentiel.
Les jeu est galement compos de nombreux clins d'oeil et rfrences d'autres oeuvres ou thmes mais manquent parfois de subtilit...un peu comme si les crateurs voulaient tre srs que nous ne les rations pas.

D'un point de vue graphique, le jeu utilise un moteur 3D joliment color mais aux traits parfois grossiers. Alors certes, la 3D apporte une vraie profondeur de champ mais je regrette justement la finesse apporte aux graphismes 2D (dans certains cas, nous avions de vrais travaux d'artistes. Qui se rappelle encore de l'glise de Montfaucon du premier Baphomet me comprendra aisment). D'autre part, le positionnement de la camra 3D donne parfois des angles de vision pouvant cacher un objet ou un lment interactif ce qui risque tt ou tard de se poser en facteur bloquant dans l'aventure. Enfin, 3D oblige, on n'chappe pas aux bugs habituels de collision mais a reste mineur
L'interface est trs simple et fonctionnelle (clic gauche pour se dplacer ou examiner un objet, clic droit pour le prendre ou l'utiliser)
Au niveau des objets, l'inventaire reste assez limit. Dans la pire situation, il me semble n'avoir eu qu'une petite douzaine d'objets dans cet inventaire. Les combinaisons entre objets ne prennent donc pas des heures. Idem lorsqu'il s'agit de combiner un objet avec un lment interactif.
Du point de vue nigme, n'ayant jamais t une foudre dans ce domaine et m'tant rouill dans le point'n click, je dois dire que les ngimes ne sont jamais trs compliques. On trouve assez rapidement la solution, d'autant plus que ces nigmes sont rarement illogiques ou absurdes. Ce n'est vraiment que dans les deux derniers chapitres (le jeu en compte 13) que l'on risque un peu de tourner en rond...principalement parce qu'on aura rat un objet ramasser.
Petit point intressant, les dveloppeurs ont parfois permis de rsoudre une situation de deux manires diffrentes. Une bonne ide qui devrait tre plus souvent exploite.

Concernant le son, le jeu est en anglais sous-titr VF. Si certaines voix sont plutt bien interpretes (Le Docteur T, Jack Keane,...) il en est d'autres dont le jeu d'acteur se limite rpter les phrases sortant du prompteur. Bref, encore un constat en dent de scie. Au niveau bruitage, c'est aussi un peu la peine. un bon bruitage peut renforcer un effet comique. Ici, cet aspect n'est pas du tout exploit ou, en tous cas, insuffisamment. Mais le pire est encore venir. La traduction en VF est compltement ct.
Par exemple, au dbut du jeu, dans un magasin, Jack Keane tombe sur un mannequin portant un chapeau, une veste en cuir et un fouet. Le clin d'oeil Indy est norme. Lorsqu'on examine cet ensemble, Jack Keane s'exclame : "That's a bit old fashioned in my opinion" ce que ces nes de traducteur ont traduit par : "Bel objet".
Autre exemple, Jack Keane se rend compte qu'il s'est fait quelque peu trahir par un des personnages. Ce "tratre" lche Keane un "Nothing personal" traduit par "Ne le prends pas au srieux".
Et ces erreurs de traduction ou approximation sont lgions. Il est vrai que le jeu est sorti initialement une trentaine d'euros...je sais maintenant sur quels postes ils ont rogns.

En rsum, "Jack Keane" est un point'n click assez moyen, plutt joli, dont l'humour autoproclam est peu reprsent, o les nigmes sont abordables et qui finalement se termine assez rapidement (entre 10 et 15 heures si on ne perd pas trop de temps cause d'objets non ramasss). Je lui donnerais un petit 11/20 cause du ct un peu "non abouti" du jeu










Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure