BOB JACOB

Etats-Unis
Idée originale, Production exécutive
Aussi connu(e) sous le(s) nom(s) de Robert JacobEn janvier 1985, le magazine américain Computer Gaming World publie une tribune sur l'industrie micro-ludique écrite par Bob Jacob, l'agent de plusieurs équipes de développeurs; Jacob encourage les programmeurs à aller de l'avant et à travailler sans attendre sur Macintosh et Amiga, deux micro-ordinateurs impressionnants tout juste sortis. Son article se termine par ce mot d'ordre : "vous devez créer les tendances et espérer avoir raison". C'est dans cet esprit qu'il fonde Cinemaware en janvier 1986 avec son épouse Phyllis Jacob. Leurs premières productions, S.D.I., King of Chicago et surtout Defender of the Crown, donnent tout son sens au nom de la compagnie : ce sont des superproductions, avec des graphismes encore jamais vus sur Amiga, que Cinemaware qualifie de "films interactifs". Le volet intérieur des boîtes montre l'entrée d'un cinéma et un cornet de popcorn, et les logiciels utilisent le terme de "bobine" à la place de "disquette". Le chiffre d'affaires de la société atteint les quatre millions de dollars en 1987, Rocket Ranger remporte plusieurs prix pour ses graphismes. Cinemaware devient une des rares compagnies dont les productions, relativement espacées dans le temps (deux par an en moyenne), sont à chaque fois un événement. La glorieuse épopée de Cinemaware prend fin en 1991, en raison du très gros budget engouffré dans le développement d'une version CD-ROM d'It Came From the Desert pour la console TurboGrafx. Les effectifs tombent à 15 employés, et la société met la clé sous la porte l'année suivante après avoir terminé le jeu. Convaincu que c'est la spécialisation dans l'Amiga qui lui a été fatale, Bob Jacob fonde alors avec des ex-collègues une autre société, Acme Interactive, qui ne travaillera pratiquement que sur consoles, mais dont les productions conservent une partie de l'esprit Cinemaware, en particulier leurs jeux de sport.
BOB JACOB
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.

Quelques personnalites rattachees