TERRY SHAKESPEARE

Etats-Unis
Conception, Conception des personnages, Direction de l'animation, Direction de projet, Production exécutive
Terry Shakespeare est indissociable de l'activité créatrice de David Molina, avec qui il a travaillé depuis le début des années 1980, et de Sue Shakespeare, son épouse, qui gère les activités de production de Creative Capers Entertainment.

Terry a obtenu un diplôme d'infographiste à la prestigieuse université Rocky Mountain Shool of Art en 1980. Il entre comme stagiaire au département Animation des Studios de Don Bluth où il rencontre David Molina sur le développement de "Brisby et le Secret de Nimh".
Les deux hommes sont pleins de vitalité et de génie créatif, et Don Bluth choisit de les associer sur le développement de deux jeux d'arcade utilisant des technologies nouvelles (le laserdisc) :  Dragon's Lair et Space Ace sont deux gros succès pour le studio et pour Cinematronics, l'éditeur des jeux. 

Terry a donc lancé sa carrière et multiplie les projets. Avec son coéquipier David Molina, ils sont recrutés par les studios Disney, où ils développent mascottes et produits d'appel pour les activités marchandes de la compagnie. David Molina et Terry relancent les activités des parcs à thèmes ou les studios MGM.
En 1991, Terry a créé Creative Capers Cartoons, une antenne de création de l'animation, sorte de studio à l'intérieur du studio Disney, et travaille sur le film d'animation La Belle et la Bête ou sur le jeu vidéo Rocketeer.

Tant de créativité et de génie à eux trois (les deux amis et Sue qui est devenue l'épouse de Terry entre temps) cela pousse à créer un vrai studio indépendant, en 1992/1993 : Creative Capers Entertainment.

Le studio gravite autour de Disney Interactive, développant des jeux pour les PC et pour les consoles de salon, tout en continuant de travailler sur les films Disney (Les 101 Dalmatiens où Creative Capers gère les séquences animées).

Terry et David ont créé la série télévisée Nightmare Ned, qu'ils ont adaptée au jeu vidéo, et ont développé ou supervisé des jeux comme Donald in cold Shadow ou bien Tarzan.

Au début des années 2000, Terry se lance dans la réalisation d'un film d'animation qui se déclinera en une trilogie plutôt mal comprise par la critique (Bionicle, 2003-2005), et les projets se multiplient jusqu'à 2018 (date de rédaction de cette biographie) dans de nombreux domaines qui mettent le jeu vidéo au second plan.
TERRY SHAKESPEARE
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.

Quelques personnalites rattachees