NBA Live 99
Série
Année
1998 (Sortie US)
Genre
Distribution (Grèce)
Systèmes
systeme systeme
Multijoueurs
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
549 votes


EA Sports nous a habitué depuis bien longtemps à son calendrier de parution de jeux de sport : un rythme très régulier, de surcroît annuel. Bien entendu, on aurait tort de dire que la firme se contente de faire dans le foot : non, ils n'ont pas fait que ça ! EA a su diversifier les genres avec les sports les plus connus pour capter l'attention d'une grande partie de la communauté de joueurs. C'est donc le basketball qui est à l'honneur cette fois-ci, avec «NBA Live 99». Et oui : voici les incroyables aventures d'un ballon rond couleur Halloween au pays de l'oncle Sam.


titre You're on fire

«NBA Live 99» fait donc partie de cette excellente série de jeux de basket dont la carrière a commencé à peu près en même temps que les FIFA. C'est donc en 1994 que les joueurs découvrent le premier épisode en 2D : «NBA Live 95». Le passage à la 3D (partielle) se fait d'ailleurs dès «NBA Live 96», sur les supports le permettant. Jeu marquant : «NBA Live 97» qui laisse augurer de ce que sera la série dans les années à venir ; des environnements et des joueurs tout en 3D temps réel, un contenu global très complet, une présentation qui claque toujours plus, etc. Bien entendu, le jeu se veut, sauf exceptions probables, sous licence officielle. Ainsi, on aura donc l'occasion de diriger les «vrais» joueurs sur des terrains aux couleurs très U.S.
Oui, bien entendu : la NBA c'est l'Amérique, et il allait de soit que le jeu allait proposer l'intégralité des principaux clubs des États-Unis en faisant l'impasse sur les autres équipes du monde. Mais qu'on se rassure : il y a suffisamment d'équipes variées outre-atlantique pour s'occuper un moment. Bien sûr, dans «NBA Live 99», on aura la possibilité de prendre part à tout un tas de modes de jeux qui iront du simple match amical jusqu'au tournoi, en passant par les concours de tirs et les entraînements. On ne parlera pas des éternelles options de jeu qui permettront au joueur de paramétrer autant les caractéristiques basiques d'une partie que les règles diverses.

Sur le terrain, pas de grandes nouveautés par rapport aux opus précédents. Dans des matchs classiques mais plutôt dynamiques, votre but sera de marquer un maximum de paniers avec votre équipe pour la mener à la victoire. Et ce en habituels quarts-temps de la durée que vous souhaiterez ! Votre équipe se fatigue bien sûr, et il vous sera possible de remplacer vos joueurs au fur et à mesure du jeu. Les coups de base sont permis — non, non, ni high kick ni uppercut — : ainsi, on ira de la simple passe au lancer, sans oublier qu'on pourra fort heureusement courir avec le ballon.
«NBA Live 99» propose également de créer des parties en ligne entre amis, grâce à la fonctionnalité de connexion par modem, réseau, etc. (non testé). Offline, vous pourrez toujours vous amuser à des parties locales jusqu'à 4 joueurs en simultané : soit tous ensembles, soit les uns contre les autres, mais ce qui est sûr c'est que ce sera dans une ambiance particulièrement conviviale.


titre Un jour sans fin

Graphiquement, aujourd'hui le titre commence un peu à vieillir, mais reste façonné dans une 3D style PS1 très correcte pour l'époque. Le truc, surtout, c'est que depuis l'épisode «97» il n'y a pas eu d'énorme évolution hormis l'implémentation de textures qui donnent l'illusion des visages des vrais joueurs. Malgré le manque d'évolution global, le jeu reste plutôt propre et dans la bonne moyenne des jeux de 1998. Un gros raté tout de même : les menus à la fois sobres et brouillons, le design n'est pas très exceptionnel : on se perd un peu dedans, c'est moche, sans vie, et contrairement à certains autre épisodes qui claquent, ici ça retombe direct — mais c'est un détail. On oubliera pas de parler de l'animation générale, fluide, juste ce qu'il faut pour bien suivre l'action. On déplorera juste que les joueurs soient globalement un peu trop raides.
L'ambiance sonore générale, si elle n'a guère évolué, est plutôt réussie. Ainsi, autant dans les montées en puissance de la foule en liesse, que par les crissement de semelles sur le terrain, on se prend au jeu, et c'est assez agréable. Les commentaires en français rajoutent pas mal à l'atmosphère joviale qui se dégage de chaque matchs, sans oublier les petits jingles durant les actions sur le terrain : un petit plus non négligeable. Les musiques dans les menus, quant à elles, sont dans le plus pur style habituel d'un NBA Live : principalement R'n'B, Funk… enfin des trucs dans le genre quoi. C'est somme toute classique, efficace, ça colle au basket comme les rideaux aux fenêtres : il faut aimer.

Après, si on doit parler de difficulté, le problème est récurrent à beaucoup de jeux de sports : une fois qu'on a pigé l'astuce, c'est facile. Sauf que les scores élevés feront toujours moins farfelus que dans un jeu de foot. On pourrait simplement rajouter que le fait de pouvoir tirer des paniers à plusieurs niveaux du terrain donne un peu de challenge à l'ensemble, car il faut vraiment être sûr de son coup pour marquer les 3 points. En dehors de ça, rien de très stressant.
Pour finir, on parlera rapidement de la durée de vie du soft, jeu que vous lâcherez très certainement que lorsque vous au aurez marre d'y jouer : ceci peut donc, suivant le ressenti, aller de très vite, à très longtemps. Mais saluons tout de même l'effort d'EA pour inclure suffisamment de contenu et de données statistiques dans ses jeux : avant de faire le tour des ligues et de toutes les combinaisons d'équipe, puis de visiter chaque recoin de menu, vous devriez sûrement rester de longues heures devant votre écran. Et ne soyons pas de mauvaise foi, car malgré la répétitivité inévitable et un goût prononcé pour le réchauffé, «NBA Live 99» vous fera passer de très bons moments.

On pourra donc, en tout bon fan de basket, tenter l'aventure «NBA Live 99». C'est un jeu globalement assez sympathique, à la réalisation très correcte, et qui propose un contenu suffisant pour varier les plaisir. Malgré tout, ce titre s'adresse surtout à ceux qui ne connaissent pas trop la série, car les évolutions internes ont un peu stagné. En effet, on aurait apprécié un peu plus de nouveautés pour justifier l'acquisition de ce nouvel épisode : en tout cas bien plus qu'une mise à jour de joueurs. Au final on reste ici tout de même un peu sur notre faim.
Ceci n'enlève bien sûr en rien les qualités du titre, et «NBA Live 99» fait partie de ces jeux de basket qu'on ressortira vraiment par plaisir. D'autant qu'il est toujours possible de jouer à plusieurs, en local ou en ligne. Pas le meilleur donc, mais loin d'être le pire : un jeu excellent si vous débutez dans la série, un titre juste bon si vous connaissez déjà.


titre Aide au démarrage

Pour corriger quelques bugs gênants qui peuvent apparaître dans la version de base du jeu, installez tout d'abord le jeu, puis dans tous les cas téléchargez et installez tout simplement le patch disponible sur la page des téléchargements !



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure