iF-22
Année
1997 (Sortie US)
Développement
Distribution (Italie)
Systèmes
systeme
Multijoueurs
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
674 votes


titre Un peu d'histoire

Le F-22 (surnommé temporairement "Lightning II" puis officiellement "Raptor") est le successeur des F-15 et F-16 et le plus sophistiqué des avions de l'US Air Force (en attendant le F-35 qui devrait être déployé en 2016). Deux groupes de constructeurs étaient sur les rangs : Northrop / McDonnell Douglas et Lockheed / Boeing / General Dynamics. C'est ce dernier qui a remporté le contrat en 1991 grâce à la manoeuvrabilité de son prototype YF-22. Les premiers vols ont eu lieu en 1997. La vitesse maximale du F-22 est estimée à Mach 1,82 et peut dépasser Mach 2 en postcombustion. Sa forme, ses matériaux et son système de refroidissement ont été étudiés pour assurer une furtivité optimale. C'est aussi pour cette raison que les six missiles stockables sont situés à l'intérieur de la soute et ne sont sortis qu'à leur mise à feu l'espace d'une seconde. Il y a un peu de place pour quelques missiles supplémentaires sous les ailes si le besoin s'en fait sentir et si la discrétion n'est pas indispensable. Parmi les défauts, on peut citer des frais de maintenance et un taux d'accidents élevés ainsi que des toux chroniques chez les pilotes dont la cause n'a pas encore été déterminée (peut-être les matériaux polymères qui entrent dans sa composition ou le système d'aération).
Le F-22 est un avion parfait pour la supériorité aérienne, ce qui est de moins en moins d'actualité depuis la fin de la Guerre froide. C'est sans doute pour cela que les commandes de l'Etat américain, initialement de 750 appareils, ont été réduites progressivement jusqu'à tomber à 183 appareils en 2004, ce qui fait tout de même environ 66,7 milliards de dollars au total (somme sujette à variations). Les premiers F-22 sont entrés en service en 2005. Bien sûr, la menace de la Chine a été brandie pour justifier ces commandes, et quelques exemplaires de l'avion ont été envoyées non loin de l'Iran. Peut-être en entendrons-nous parler dans un futur proche...


titre Présentation

Alors qu'il n'était qu'à l'état de prototype, le F-22 avait déjà fait plusieurs apparitions dans des jeux : «F29 Retaliator», «Strike Commander», «TFX», «US Navy Fighters»... Mais dès que que la date de ses premiers vols s'est approchée, une escadrille de jeux en son honneur s'est déployée en un an : Novalogic a ouvert le feu avec «F-22 Lightning II» puis «F-22 Raptor», DID avec «F22 Air Dominance Fighter» (et sa suite «F22 Total Air War» plus tard), et Interactive Magic avec «iF-22». L'embarras du choix !

Interactive Magic est le label monté par l'ex-boss de Microprose, Bill Stealey. Etant donnée la réputation de Microprose en matière de simulateurs, la barre était placée haut pour ce premier essai en la matière de cet éditeur encore récent. «iF-22» propose deux campagnes, à raison d'une par CD : Bosnie et Ukraine. Un générateur de missions peut créer une infinité de scénarios sur lesquels s'entraîner, il est possible de s'affronter en réseau. Une fois dans le cockpit, tout va pour le mieux : le modèle de vol est remarquable, l'ordinateur joue bien, les indicateurs sont lisibles et réalistes. Le paysage a été construit à partir de photos satellites; déjà très joli à la base, il est encore plus beau avec Direct3D. Le seul reproche émis à l'époque est la grosse configuration nécessaire pour que le jeu tourne correctement. Sur un PC moins puissant, l'animation était saccadée et lente. Aujourd'hui, les PCs récents permettent de profiter plus facilement de ce simulateur de haute volée.


titre Légales Trivias

Et si l'on vous disait qu'«iF-22» aurait pu ne jamais voir le jour, nous croiriez-vous ?

Son développement a en effet été perturbé par une guéguerre avec le concurrent Novalogic qui avait dans l'idée de garder à lui toute information technique ainsi que les droits d'exploitation concernant l'avion de chasse F-22 Raptor. A ce moment, "F-22 Raptor" est une marque de commerce (tm) détenue par Novalogic. La société avait effectivement signé avec Lockheed Martin et l'United States Air Force (USAF) des contrats allant dans ce sens, empêchant quiconque d'utiliser spécifications, images et de commercialiser des produits dérivés.

De manière plus profonde encore, Novalogic avait collaboré avec l'armée de l'air étatsunienne une année durant, en tant que partenaire à l'occasion de la célébration de son 50ème anniversaire. Naturellement, l'USAF supportait Novalogic.

S'en est suivie une levée de boucliers bien compréhensible, orchestrée par l'Interactive Digital Software Association (IDSA), puisque "privatiser" un bien commun (financé par le contribuable américain) était certes "fort de café". Naturellement, l'IDSA supportait Interactive Magic.

Sommées de se prononcer suite à ce contrat, l'United States Air Force et l'Interactive Digital Software Association décident contre toutes attentes, de botter en touche et de se déclarer neutres dans l'arbitrage entre Novalogic et Interactive Magic. Les avocats d'Interactive Magic ont finalement remporté cet arbitrage, mais deux jeux ne pouvant pas porter le même nom, le leur s’appellera «iF-22».

Et pourquoi pas Raptor, tant que l'on y est ? Seconde problématique : le mot "Raptor" est la propriété exclusive de la société américaine Apogee, vous voyez pourquoi, I presume. C'est bien trop de tracas pour Interactive Magic qui refuse de payer 100.000 dollars aux avides texans, et ce, juste pour un mot. Non pas qu'ils ne peuvent pas, mais ils ne le veulent pas, préférant garder cette somme pour améliorer le réalisme de leur prochain titre, lancent-ils. Une habile communication et un retournement de la situation en leur faveur, quoiqu'il en soit. Là où Novalogic a dû plier avec son «F-22 Raptor» ...


titre Lancement

«iF-22» fonctionne parfaitement sous VirtualPC + Windows 98.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure