Navy Strike
Titre allemand
Carrier Strike Force
Année
1995 (Sortie FR)
Développement
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
524 votes


titre Présentation

«Navy Strike» n'est pas une variante de «Pacific Strike» ou de «Strike Commander», mais un des multiples simulateurs de vol développés par Rowan Software entre 1993 et 1998. Une fois n'est pas coutume chez ce studio, il ne couvre pas un conflit historique, mais moderne. Les campagnes sont au nombre de trois : Libye, Koweït et Mer de Chine. Là où «Navy Strike» se montre novateur, c'est dans le déroulement de ces campagnes. Habituellement, les simulateurs présentent une succession de missions à accomplir impérativement pour aller au bout de la campagne. Dans le meilleur des cas, les missions sont générées pseudo-aléatoirement, et les échecs sont autorisés dans une certaine mesure. Dans «Navy Strike», c'est tout simplement vous qui allez organiser la campagne. Tout commence par une menace de conflit, et des unités non identifiées sur la carte. La première tâche consiste généralement à planifier un vol de reconnaissance : vous sélectionnez dans la liste des appareils à votre disposition ceux qui vont l'effectuer, les points à atteindre, et c'est parti. Ensuite, en fonction des évènements, vous devrez organiser d'autres missions, d'attaque, d'escorte, de soutien aérien... Si vous n'agissez pas dans les temps, le conflit dégénèrera rapidement.

Décrit de cette façon, «Navy Strike» ressemble à un jeu de stratégie, et c'est en grande partie le cas : l'issue des combats est déterminée par l'ordinateur. Cependant, Rowan Software avait un moteur 3D déjà bien exploité, ils ne pouvaient pas ne pas le ré-utiliser ici. Vous avez donc la possibilité de piloter vous-même un appareil si l'envie vous en prend et d'accomplir la mission que vous avez planifiée quelques minutes plus tôt, manche à balai à la main. Attention toutefois, seuls trois appareils peuvent être pilotés : le F-22N, le F/A-18E et le AK, un avion expérimental.

Intéressant en apparence, «Navy Strike» pêche par sa lourdeur. En ce qui concerne la partie simulation, elle est proche des précédents jeux Rowan : moteur moyennement réaliste, touches et combinaisons de touches nombreuses et mal choisies, notamment pour choisir la vue à afficher, graphisme VGA souvent assez pixellisé, mode SVGA lent (si on arrive à l'activer, l'outil de configuration est toujours aussi rébarbatif). Cela ne justifiait certainement pas l'achat, il y a bien mieux dans le genre. La partie stratégique, elle, mériterait une meilleure ergonomie. Les grosses icônes ne sont ni explicites, ni très réactives. Une fois que l'on a compris que l'avion pointant vers le haut sert à valider un choix, cela se passe mieux, mais la lecture du manuel est indispensable pour tout comprendre. «Navy Strike» ne devrait plaire qu'aux apprentis chefs d'état-majors très persévérants, les autres peuvent continuer à jouer à «US Navy Fighters».


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier STRIKE.EXE.
N'hésitez pas à mettre les cycles au maximum.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure