Isabelle
Année
1999 (Sortie FR)
Développement
Développement
Systèmes
systeme systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
729 votes


titre Scénario

L’action se passe dans le petit village de Crison. More, le rebouteux dont l’influence est grande sur les villageois, veut prendre le contrôle de la mine de cailloux, principale ressource du village. Il a donc décidé de se débarrasser des surveillants, Paul et Georges. Il simule un accident qui envoie Paul à l’hôpital et rend Georges aveugle. Curieusement, malgré sa cécité, Georges est le seul à se rendre compte des vues de More. Même sa fiancée, la très charmante Isabelle est persuadée qu’il fabule. Quant au reste de la famille, la mère bavarde comme une pie et le beau-père, représentant de l’ordre, ils s’accommodent très bien de l’ordre musclé que fait régner le rebouteux. Le seul en qui Georges puisse espérer trouver de l’aide est son petit frère Raymond. Vous incarnerez au cours du jeu, tour à tour, le petit ou le grand frère.

titre Un gameplay original

Vous évoluez dans un décor en 3D au design original. Les couleurs sont franches avec seulement des effets de dégradés et d’ombres. Les objets ont des formes géométriques et les personnages sont représentés très simplement. Le look général rappelle un peu «Ecstatica» édité par Psygnosis ou «Little Big Adventure» (Adeline Software). Pendant le jeu, vous visiterez trois univers distincts. En fait, il s’agit à chaque fois du village mais vu d’une façon différente. Par les yeux de Raymond, les couleurs sont vives et lumineuses. Georges, qui est quasiment aveugle, perçoit le monde en différentes nuances de bleu. Sous l’effet d’une potion, Georges se matérialise à l’intérieur d’un monde parallèle dont la géographie est celle du village mais où toutes les couleurs sont outrées dans les tons rouges et orange. Les déplacements se font en utilisant les touches du clavier. L’angle de vision change avec les mouvements du personnage. Ces changements sont souvent brutaux et rendent l’orientation difficile. Il est aussi possible d’amener la caméra juste derrière le personnage mais celle-ci ne le suit pas. La gestion des collisions pose aussi quelques problèmes et parfois votre personnage se retrouve bloqué, sans raison apparente. Entre eux, les personnages parlent un langage inintelligible. Seules les voix off de Georges et d’Isabelle sont compréhensibles. La musique apparaît de façon aléatoire et n’a rien de notable.

titre L'avis de Saville

L’aventure est classique. Vous devez discuter avec tout le monde, trouver puis utiliser des objets. Il vous faudra combiner astucieusement les actions des personnages pour progresser. Sachez que les actions accomplies dans le village virtuel ont des répercussions dans le monde réel. L’écran de sauvegardes est accessible à tous moments. Les sauvegardes sont uniquement repérées par une photo. On risque d’avoir du mal à s’y retrouver au bout d’un certain temps. La difficulté est plutôt élevée et il vous faudra souvent vous creuser la cervelle ! «Isabelle» est donc à réserver aux adolescents et aux adultes.

titre Conclusion

Développé par un studio spécialisé dans le cinéma, «Isabelle» est une oeuvre de commande effectuée dans le cadre de l'U.E., afin de prémunir les jeunes des dangers du totalitarisme. Conçu comme un outil de réflexion au sujet de la violence comme forme de gouvernement, et surtout sur les moyens de résister à l'oppression, ce soft est un conte aux couleurs flashies avec des décors qui semblent inspirés de «The Nomad Soul», mais avec des graphismes presque enfantins.
Le ton est résolument adulte, et les préoccuptions des deux héros (Raymond et Georges) les confrontent à des rites de passage vers le monde adulte, sur fond de drame et de personnages troubles. Une soixantaine de personnes en mouvement se croisent et apportent des indices à une aventure inquiétante et pleine de mystères. On est loin de l'esprit de «Sam Et Max Hit the Road» ou de «The Secret of Monkey Island». Un conte noir, une atmosphère oppressante, on est plus proche de «Myst» pour la trame scénaristique. Accrochez-vous, ce jeu se mérite, il est un défi à votre patience et à votre intelligence !

titre Lancement

Le jeu a été testé sous Win 7 et 64 bits. Prévu pour tourner sous Win 95 et Win 98, c'est un jeu qui peut également fonctionner sous XP.
Décompressez l'archive avec 7z puis montez l'image disque avec Daemon Tools. Le jeu se lance depuis le disque D\ à partir d'un cadre où il faut écrire son nom ou pseudonyme pour valider la progression. On peut sauvegarder ou charger une partie, mais la dernière partie s'enregistre par défaut (et on peut la reprendre avec "Reprendre la partie"). Une aide en ligne permet d'effectuer les premiers pas dans le jeu (à peu de choses près identique au texte du manuel papier). Prise en main un peu difficile, avec des déplacements au clavier (ou au joystick).



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure