Millennium Racer : Y2K Fighters
Année
1999 (Sortie FR)
Genre
Développement
Edition
Systèmes
systeme systeme
Multijoueurs
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
591 votes


titre Présentation


En 1999, les jeux de course foisonnent, et depuis «POD» et «WipEout», les studios cherchent à renouveler le genre en y introduisant un petit grain de folie.
Les Russes de Creat Studios nous gratifient d'un opus plein de couleurs, pour se mesurer à des pilotes virtuels ou bien en chair et en os, afin de nous défouler sur des circuits pleins d'électricité.
L'histoire est un prétexte ici. Nous voilà transportés au troisième millénaire, pour vivre des courses sur des engins et des circuits futuristes.
Dès l'écran du menu, vous devrez choisir les options de jeu, le niveau de difficultés, et vous pourrez même changer la couleur de votre moto, ainsi que la tête de votre pilote.
Deux modes de jeu s'offrent à vous:
- Arcade:
Trois circuits pour démarrer votre aventure, et vous allez devoir décoincer les huit autres circuits grâce à vos prouesses.
- Championnat:
Seul contre l'I.A. ou jusqu'à huit participants en réseau, vous allez disputer un championnat avec classements et défis à relever.


titre Quel Gameplay?


Le jeu peut se vivre avec une manette ou avec le clavier. Autant vous le dire tout de suite, ce n'est pas le clavier qui vous procurera les meilleurs sensations.
Mais si vous tenez absolument à jouer sans manette, vous pouvez réinitialiser les touches à partir du menu d'options.
Par défaut, les touches fléchées permettent de tourner à gauche et à droite. La touche Haut c'est pour accélérer, et le frein se situe en appuyant sur la touche Bas.
Le turbo est actionné avec Maj Gauche, et la barre espace permet de sauter.
Le menu d'aide, accessible depuis l'écran des options, vous expliquera l'utilisation de tous les raccourcis, notamment l'utilisation des F1 et suivantes, pour changer de caméras, donc de points de vue, pour régler l'apparition du chrono, du rétroviseur, de la Map, etc...
Pour quitter en mode rapide, il suffira de presser F12, si l'on n'a pas le temps d'appuyer sur Echap.
Pour vous familiariser avec le jeu, débutez par la démo jouable, qui vous donne des explications basiques pour bien commencer le jeu.
Par exemple, le circuit étant composé de matériaux conducteurs (vous êtes censés concourir sur des routes électriques, sur le mode du film Tron), vous apprendrez que la terre est une mauvaise conductrice, et rouler sur le revêtement sombre c'est se condamner à ralentir. La piste jaune, c'est le supraconducteur. Il faut donc apprendre à repérer les segments conducteurs pour les emprunter et recharger les batteries par ce biais. C'est là que le saut devient capital, car les circuits superposent des pistes avec des matériaux plus ou moins conducteurs. D'autre part, vous allez passer à travers des cercles qui vous augmentent le score, et traverser des power-ups sur les rythmes endiablés de la Techno de Shazz/ Aurora Borealis, alias Didier Delesalle, qui nous gratifie d'une bande-son en parfaite adéquation avec le gameplay.


titre Conclusion


Le jeu est fun et plutôt agréable. Mais en quelques courses, l'impression d'avoir fait le tour des sensations se fait jour, et le jeu peut commencer à lasser. C'est probablement en multi-joueurs que ce titre réserve les meilleurs moments. En attendant, c'est un jeu qui est resté dans le ventre mou de la notoriété, et qui a été noté aux alentours de la moyenne.
Cependant, la compagnie Creat Studios s'est fait un nom avec ce premier opus destiné à une carrière internationale. La Team, dirigée par le producteur Anton Petrov et Serguei Zukhov, va elle aussi s'internationaliser et ouvrir une antenne aux Etats-Unis au début des années 2000. Peut-être est-ce le mérite principal de «Millenium Racer»? Un jeu qui a ouvert des horizons tout neufs pour un studio plein de ressources et d'ambition.


titre Lancement

Le jeu a été testé sous XP avec VMware. Un double-clic sur le fichier CUE du jeu, pour l'ouvrir avec Daemon Tools. Puis allez sur le poste de travail (après avoir mis votre disque dur correspondant à votre disque virtuel) et lancez le Setup en cliquant sur le dossier du jeu.
Lors de l'installation, il vous sera demandé d'opter pour la langue (français), la carte video et la résolution d'écran. J'ai choisi les options présélectionnées par le logiciel (écran de 640 x 480 avec 16 bits). Aucun bug constaté.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure