It Came From the Desert
Année
1990 (Sortie FR)
Développement
Conversion (PC)
Edition
Distribution (Europe)
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
94 votes





titre Des fourmis et des hommes
En 1988, cinemaware est un éditeur très connu parmi les possesseurs d’Amiga. Auteur du mythique ««defender of the crown»» en 1986, cette société défend une vision très cinématographique du jeu en recréant l’ambiance des films en cinémascope des drive-in des années 50. Ainsi «It came from the desert» s’inspire de tous les films de monstres de ces années-là, on peut citer comme source directe «Them», en français «Des monstres attaquent la ville» où un shérif et son adjoint luttent contre l’invasion de fourmis qu’une mutation a rendues géantes. La mise en scène et le choix des graphismes et des couleurs s’inspirent aussi de ces films.

titre Au Cinemaware, ce soir...

La version PC du jeu, sortie un an plus tard soit en 1989, s’en tire plutôt bien même si elle ne peut pas rivaliser avec celle de l’Amiga. Vous incarnez un géologue envoyé à Lizard Breath recueillir des échantillons d’une météorite tombée dans les parages. La ville a beau être un trou perdu au milieu de nulle part, elle possède quelques attraits comme un bar bien achalandé et une station de radio. Les habitants y sont un peu frustes, et beaucoup aiment un peu trop le bourbon ce qui leur fait voir, à la place des éléphants roses traditionnels, des fourmis géantes! Vous vous êtes installé dans une petite maison d’où vous menez vos recherches et vos analyses. Il s’avère que les échantillons de la météorite sont très bizarres et luisent d’une couleur rougeâtre des plus inhabituelles… Un autre aspect de votre travail consiste à enquêter en ville et à recueillir les témoignages des habitants. Un boulot bien tranquille si ce n’est les ennuis avec les blousons noirs du coin qui ne vous ont pas à la bonne, vous serez obligé d’accepter leurs défis lors de courses de voitures ou de batailles au poignard. Toutes ces péripéties occasionneront de fréquents séjours à l’hôpital où malgré l’accorte infirmière, vous n’aurez de cesse de vous évader car le temps vous est compté, ces maudites fourmis géantes existent bel et bien, vous les avez vues et vous ne buvez pas suffisamment pour avoir des hallucinations! Heureusement, vous avez remarqué qu’un coup sur leurs antennes les rendent inopérantes. Néanmoins, elles se reproduisent à toute vitesse et l’invasion est imminente. A vous de trouver suffisamment de preuves pour faire venir l’armée et nul doute que, grâce à votre appui stratégique, vous viendrez à bout de ce nouvel envahisseur!

titre Un travail de fourmi

Le jeu alterne action et enquête de manière équilibrée. La partie aventure vous amènera à explorer la région et parler avec ses habitants jusqu’à ce que vous ayez suffisamment de preuves pour convaincre le maire de faire intervenir l’armée. De multiples jeux d’action très diversifiés au rendu toujours aussi cinématographique interviennent pendant l’aventure. Je vous conseille d’utiliser le joystick nettement plus adapté au jeu que le clavier. Les commandes sont simples à mémoriser et le jeu répond correctement aux sollicitations du contrôleur. On peut cependant regretter que le déplacement sur la carte ne soit pas plus ergonomique. Chaque échec à une séquence d’arcade vous amènera à l’hôpital pour un séjour plus ou moins long. Il faudra obligatoirement réussir à échapper à l’équipe médicale pour poursuivre vos investigations car le temps vous est mesuré. En effet la durée du jeu est limitée et si vous n’avez pas vaincu les fourmis géantes au bout de quinze jours, vous avez perdu!

Techniquement, même sur PC le jeu est une belle réussite. Les décors en VGA et la musique renforcent l’effet cinématographique du jeu. Le look des personnages est très réussi et les dialogues sont souvent amusants, le tout fleure bon l’Amérique profonde des années 50. Les développeurs ont laissé quelques private joke que je vous laisse trouver. Le jeu est en anglais avec pas mal de langage familier ce qui rend parfois les textes un peu difficiles à comprendre mais ce n’est pas insurmontable. Le plus ardu sera de réussir à terminer le jeu dans le temps imparti!

titre Un coup de pied dans la fourmilière

En plus de la conversion sur PC, «It came from the desert» connut une incroyable adaptation sur PC-engine commercialisée en 1992. Une refonte complète du jeu utilisant des séquences vidéos tournées avec des acteurs, ce qui en fait le premier ou l’un des premiers jeux utilisant des images filmées de l’histoire vidéoludique. Il y eut aussi une tentative avortée d’adaptation sur Megadrive dont il subsiste un prototype. On peut y voir un début de jeu de tirs en vue de trois quarts. Le jeu «Did IT come from the desert?» sorti sur Amiga en 2014 s’inspire d’ailleurs directement de cette version. Succès oblige, le jeu eut une suite sur Amiga «Antheads» qui, malheureusement, ne fut pas adaptée sur PC. Signalons la mise en oeuvre d’un remake du jeu en 3D dont les progrès sont visibles ici (https://icftd-remake.blogspot.com/). Enfin, pour refermer la boucle, le film adapté du jeu adapté d’un film «It came from the desert» sorti en mai 2018, réalisé par Marko Mäkilaakso est un hommage direct à l’œuvre de Cinemaware!

Testé sans difficulté particulière avec Dosbox .74.

Fabrice Debaque




titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure