Star Control II
Titre ré-édition
Star Control II : The Ur-Quan Masters
Série
Année
1992 (Sortie US)
Développement
Edition
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.74


titre Scénario

L'Humanité avait découvert le voyage intersidéral. L'hyper-espace était plein de dangers, mais avait ouvert la voie au commerce interstellaire. Tous les anciens dieux de l'Homme furent effacés par la magnificence des étoiles et des civilisations qu'elles abritaient. Melnorme, Mycon, Orz, Thraddash, Syreen, Illwrath, des races extraterrestres aussi fascinantes que terrifiantes et étranges. toutes étaient à portée d'un saut dans le noir et le froid de l'espace. La paix était enfin de ce monde. Plus de guerre, plus de famines, plus de pauvreté.

Et puis vint la guerre. L'Alliance interstellaire livra pendant de longues années un combat acharné, vaillant, et poignant. Hélas, chaque race succomba face aux Ur-Quan et à leurs sbires. Chacune reçu un choix : devenir une race esclave, avec leur monde natal emprisonné dans un dôme rouge sang, ou trahir l'Alliance en échange d'une liberté mensongère.

L'Humanité comme beaucoup d'autres, choisit la première option. D'autres devinrent des alliés des Ur-Quan, leurs nouveaux maîtres. D'autres encore choisirent leur propre destin : s'annihiler plutôt que de se déshonorer.

20 ans après, un espoir survient. Une mission de reconnaissance lointaine et oubliée lors de la guerre a découvert une ancienne usine de vaisseaux laissée par les Précurseurs. Un seul vaisseau a pu être construit, le plus grand que l'Humanité ait jamais connu. Et vous en êtes le capitaine. Pourrez-vous reformer l'Alliance et enfin libérer la galaxie de la domination des Ur-Quan et de leurs esclaves ? Peut-être...

titre Gameplay

«Star Control II» contient des éléments d'exploration, de récupération, de diplomatie, de jeu de rôle et de combat, parfaitement intégrés. Vous aurez à livrer bataille au cours d'intenses mêlées tout au long de vos voyages interstellaires. Bien que vous disposiez de plusieurs vaisseaux, votre vaisseau amiral peut être modifié avec divers modules pour changer et améliorer son fonctionnement, et pour améliorer son efficacité au combat.

Le coeur du jeu se concentre sur l'acquisition d'objets uniques par le biais de dialogues et par l'exploration pour percer les nombreux mystères de l'espace. On peut dire que le jeu est divisé en six "modules" :
  • Les dialogues : ils permettent d'interagir avec d'autres espèces douées de raison. Apprendre d'eux, se jouer d'eux pour leur soutirer des informations, et commercer avec eux, voire former des alliances (ou les attaquer) fera partie de vos nombreuses décisions.
  • L'exploration des systèmes solaires : vous aurez à parcourir les systèmes solaires avec votre navire amiral. Explorez les différentes planètes et lunes, tout en contactant ou en évitant les autres navires de la région.
  • L'exploration planétaire : avec votre vaisseau d'exploration de la surface (qui sera à améliorer tout au long du jeu), collectez des minéraux et des données biologiques tout en évitant les tremblements de terre, les dangers, la foudre et les formes de vie agressives.
  • L'HyperSpace : le voyage dans l'HyperSpace vous permet d'aller très vite. Le revers de la médaille, c'est que vous serez poursuivi par des navires extraterrestres non identifiables, représentés par des puits de gravité.
  • La gestion de flotte : vous devrez dépenser vos ressources accumulées pour équiper votre navire amiral afin de faire face à ce qui vous attend, et construire une flotte de 12 navires d'escorte, tout en gérant l'équipage et le carburant.
  • Le combat : vous aurez à piloter en temps réel un de vos vaisseaux en duel contre des navires extraterrestres, jusqu'à la mort (ou votre fuite).
Les dialogues occupent une part prépondérante dans le jeu, tout autant que l'exploration et la collecte de ressources. Lorsqu'on vous parle d'un fait qui semble important ou de coordonnées (voire uniquement d'une vague direction), il vous importe de les noter précieusement. Le jeu ne le fera pas pour vous !

Votre quête pour libérer la galaxie passera donc aussi par un travail d'enquête et de diplomatie minutieux.

Aussi : sauvegardez très souvent, et sur plusieurs emplacements. Vous ne voulez pas vous retrouver sans carburant, croyez-moi !

titre Technique

«Star Control II» est affublé de très beaux graphismes MCGA en 256 couleurs. C'est peut-être la guerre dans ce jeu, mais cela ne l'empêche pas de proposer une palette de couleurs vives et chatoyantes. Le moteur du jeu ne souffre d'aucun ralentissement, y compris lors des combats, qui sont en temps-réel.

La musique se passe du MIDI, ce qui est assez rare pour être noté. Elle utilise en effet des musiques MOD, format à base d'échantillons de sons digitalisés issu de l'Amiga. L'avantage est que ça sonne juste quelle que soit la carte sonore, avec une meilleure qualité que le MIDI. Le désavantage est qu'il faut du talent pour en tirer parti, car il n'y a que 4 canaux disponibles (bien qu'il soit possible de tricher). Heureusement, les compositions sont talentueuses, et s'écoutent même très bien en dehors du jeu.

La version freeware "MegaMod" propose des graphismes en haute définition, un rendu graphique à l'aide de OpenGL, des filtres de mise à l'échelle des graphismes (notamment le filtre HQ2X), une meilleure accessibilité, bref, c'est que du bon !

titre Trivia

La version freeware du jeu est basée sur la mise à disposition sous licence libre par les auteurs du jeu des sources de la version 3DO, en 2002. En effet, les sources de la version DOS (qui figure aussi sur cette fiche pour les plus nostalgiques d'entre-vous !) ont été perdues.

Cette version Open-Source nommée "Star Control II : The Ur-Quan Masters" est depuis disponible partout, même sur Amiga (!), et sur Android, et notamment sur toutes les distributions GNU/Linux depuis longtemps.

Depuis 16 ans, cette version freeware a été largement améliorée par des tonnes de contributeurs. La version automatique présente sur cette fiche se base sur la dernière version à ce jour (21 Octobre 2018) de la variante "MegaMod", qui regroupe et améliore toutes les modifications existantes, ainsi que le jeu de base.

Pour revenir à la version 3DO, elle n'est disponible qu'au Japon et aux États-Unis, et propose des cutscenes (notamment l'introduction) et des musiques entièrement refaites. On aime, ou pas. La version freeware propose le choix d'utiliser les ressources de la version 3DO ou de garder les musiques, cutscenes, et la présentation générale de la version PC.

titre Commandes

Le jeu se joue entièrement au clavier. C'est bizarre au début, mais on s'y habitue très vite.

- Touches fléchées : se déplacer dans les menus ou sur la carte, s'orienter (en mode combat)
- Echap / Espace : Revenir en arrière, quitter la surface d'une planète, ou tirer (en combat)
- Page suivante : Lire la suite (Espace sur la version freeware)
- Entrée : confirmer votre choix

titre Avis du testeur

Un très, très bon jeu. Tout y est : l'attrait de l'exploration, la peur face à l'inconnu et l'immensité de l'espace, la dangerosité des rencontres, le sentiment d'injustice face au destin de l'Alliance, la haine face aux terrifiants Ur-Quan, et de l'humour. Beaucoup d'humour. Chaque aspect du gameplay va parfaitement de pair avec le reste. On est là face à un jeu profond, exigeant (vous n'aurez que quatre années, en temps de jeu, pour mener à bien votre mission !), intriguant, et passionnant.

Le jeu dispose aussi d'une forte rejouabilité, car chaque partie est unique. Par exemple, l'endroit où vous découvrirez la présence d'un membre de la race extraterrestre importante à la résolution du scénario est aléatoire. Ce qui veut dire qu'à chaque partie, toute la galaxie est à parcourir ! Il y a aussi beaucoup de quêtes annexes et de secrets à découvrir au delà de ce qui a attrait au scénario principal.

La version MegaMod est chaudement recommandée. Ça tombe bien, elle est disponible gratuitement, et librement, pour tout système d'exploitation (y compris Linux !), et est en perpétuelle évolution.

Un Abandonware d'Or, à n'en point douter !



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.

    Informations diverses
    Infos éditions, compils...
    Médias
    Crédits
    Avis & Comments (0)
    Astuces (0)

    Screenshots (57)
    Covers (2)
    Scans disques (3)
    Publicités (1)
    Artworks (1)

    Télécharger le jeu
    Télécharger le manuel
    Divers
Archive.org (Manuel, Scan CD-Rom), Équipe UQM Project (Jeu version Freeware), Saville (Jeu), Serosis (UQM MegaMod)










Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure