Beetle Crazy Cup
Titre américain
Beetle Buggin'
Titre allemand
Käfer Total
Titre espagnol
Radical Drive
Année
2000 (Sortie FR)
Genre
Développement
Edition
Edition
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme
Multijoueurs


titre Introduction

On ne présente plus Infogrames. Cette société française de développement et d'édition de jeux vidéo a particulièrement cartonné durant les années 90 avec, d'une part, ses adaptations de héros de bandes dessinées en jeux vidéo, comme «Astérix & Obélix» ; et d'autre part avec le lancement de la franchise «Alone in the Dark», dont le premier épisode est le véritable pionnier du survival horror. Mais Infogrames, c'est aussi «V-Rally», une franchise de jeux de course à succès. Du moins, quand on parle de succès, on pense surtout aux deux premiers opus. Puisqu'on est toujours sur les jeux de course, on peut préciser que, durant les années 90, Infogrames a racheté Accolade, un mastodonte à l'origine de «Test Drive». Pourtant, ce n'est pas d'un jeu très connu dont je vais vous parler aujourd'hui. Il s'agit bien d'un jeu Infogrames (du moins pour l'édition) et il s'agit bien d'un jeu de course. Ce jeu, c'est «Beetle Crazy Cup», et il a été développé par Xpiral.

titre 1) Le Principe

«Beetle Crazy Cup» est un jeu de course d'arcade complètement barré. On le ressent tout de suite dès la cinématique d'introduction qui vous met dans l'ambiance années sixties et donne un aperçu de toutes les pitreries que vous pourrez exécuter au volant de nos chères coccinelles Volkswagen. En effet, le choix est assez large. Il y a les courses "Speed", où on prend les commandes de voitures très puissantes pour aller défier le bitume; il y a ensuite les courses "Cross", où votre véhicule aura des roues à crampons et d'énormes suspensions pour dompter des parcours pleins de boue; il y a aussi les courses "Buggy", des épreuves qui mélangent des sections sur bitumes et d'autres dans la boue et le sable; parlons également des courses "Monster", ici votre coccinelle abandonnera ses petites roues pour récupérer celles d'un mastodonte, et elle va vous emmener dans des parcours d'obstacles où vous pourrez, entre autres, écraser des carcasses de voitures; enfin il y a les courses "Jump", votre voiture y sera trafiquée à un tel point que vous aurez l'impression de conduire une fusée et le but sera de prendre un tremplin pour sauter le plus loin possible. Ces différents styles de course seront regroupés dans plusieurs modes de jeu. Il y a le mode course rapide, qui, comme son nom l'indique, vous permet de jouer immédiatement ; il y a ensuite le mode Championnat où vous affrontez l'IA dans des séries de courses ; enfin, le mode le plus intéressant est le mode Beetle Challenge, qui, comme son nom ne l'indique pas, est un mode carrière où vous pourrez gagner de l'argent afin d'acheter des nouvelles voitures pour courir et débloquer de nouvelles épreuves. Le mode multi n'est pas oublié et il est possible de jouer de deux à six en réseau.

titre 2) La Réalisation Graphique et Sonore

Je dois avouer que «Beetle Crazy Cup» est un jeu particulièrement beau. Niveau qualité graphique, je le compare sans hésiter à un autre jeu de course complètement barré : «Midtown Madness» de Microsoft. En effet, il est vrai que toutes les voitures que l'on conduit dans «Beetle Crazy Cup» sont des vieux modèles Volkswagen (plus ou moins trafiqués d'ailleurs, quand on voit les coccinelles monster truck où les voitures de saut), alors que les véhicules de Midtown Madness sont plus diversifiés. Pourtant, les styles graphiques de ces deux jeux sont très similaires. Les voitures sont vraiment bien modélisées pour l'époque, elle ont aussi de bons effets comme des reflets, et enfin leurs stickers résolument cartoon sont bien dessinés. Les décors sont quant à eux très bien réalisés et offrent pas mal de variétés suivant les modes de course. On est par exemple dans des stades pour les courses Cross et Monster, alors qu'on est sur des chemins côtiers pour les courses Buggy ou sur des routes de campagne pour les courses Speed. Le tout est assez bien optimisé pour peu que vous ayez une machine puissante. On sent donc qu'un beau travail a été fait de ce côté-là. Au niveau du son, on peut dire que «Beetle Crazy Cup» assume jusqu'au bout son ambiance niaise des années sixties façon Austin Powers. C'est en effet au niveau des musiques que ça se passe, elles sont vraiment rigolotes, délirantes, et elles vous restent dans la tête facilement. Pour ce qui est des bruitages, c'est correct, mais un peu trop discret. En effet, durant les courses, le bruit des moteurs est presque phagocyté par la musique. Du coup, on est presque tenté de baisser cette dernière mais la qualité sonore de «Beetle Crazy Cup» vaut surtout pour cette musique.

titre 3) La Jouabilité et la Durée de vie

Bon ben voilà, c'était très bien parti, mais évidemment, il y a toujours un hic quelque part lorsque tout roule trop bien. En effet, le principal défaut de «Beetle Crazy Cup», c'est sa jouabilité, et pour être un peu plus précis sa maniabilité et sa difficulté. Commençons par la maniabilité : le comportement des voitures est parfois assez déroutant. Le meilleur exemple est le suivant : en course Speed, la voiture survire quasiment tout le temps et il n'est pas rare de finir dans le mur après un coup de volant un peu trop fort; en course Buggy c'est complètement l'inverse, quel que soit le terrain sur lequel on roule, on a plus l'impression de piloter un pétrolier en plein dégazage qu'une voiture de course. Passons à la difficulté maintenant : en mode débutant et semi-pro, l'IA semble compétente mais elle est à la portée du joueur, alors que dans les modes pro et expert, elle est complètement cheatée et presque impossible à battre dans des courses délicates comme celles de Cross ou de Buggy. Du coup, en mode Beetle Challenge, on roule assez facilement sur les modes débutant et semi-pro, mais alors après on ramasse ! Pour ce qui est du contenu, dont dépend la durée de vie de ce jeu, le constat est le suivant : les modes course rapide et championnat sont assez anecdotiques, par contre le mode Beetle Challenge est assez conséquent si on est assez patient. D'autant plus que la progression n'est pas à sens unique, vu qu'on peut refaire à l'infini les épreuves qu'on aime bien, afin de faire rentrer l'argent pour acheter des voitures toujours plus puissantes.

titre Conclusion

«Beetle Crazy Cup» est un bon jeu. Malheureusement, c'est au niveau du point le plus important pour un jeu de course qu'il a des lacunes : la jouabilité. C'est bien dommage, car ce jeu a d'excellentes qualités : ses graphismes qui n'ont rien à envier à ceux de «Midtown Madness», sa bande son complètement déjantée qui vous met dans l'ambiance, et son mode carrière qui, s'il est bien mené, permet de bien s'amuser.

titre Anecdote intéressante

Je vous parlais plus haut de la séquence d'introduction. On y entend un extrait d'une chanson façon années soixante qui lorgne furieusement du côté des Beatles. J'ai même cru pendant un long moment que c'était bien une chanson de ce groupe. Eh bien pas du tout, en fait. Cette séquence musicale est en réalité tirée d'une chanson appelée "Surfin' Summer" interprétée par l'artiste Richard Myhill et parue en 1995 dans l'album History of Rock 1955-1965. Mais elle ressemble tellement au style des Beatles que, compte tenu de l'ambiance du jeu, la confusion n'est pas étonnante.

titre Technique

Prévu pour Windows 9x, «Beetle Crazy Cup» tourne bien sous PCem avec Windows 98. Montez l'image dans l'émulateur et suivez les instructions. Il vous faut quand même émuler une machine puissante, au moins 200 mhz, afin de le faire tourner convenablement. Il y a quand même quelques petits bugs d'interface en course, mais rien de bien méchant. «Beetle Crazy Cup» tourne aussi très bien sous XP et sous Windows 7 mais avec le mode compatibilité Windows 98 activé et les fichiers dgVoodoo dans le repertoire du jeu. Enfin, je vous recommande grandement l'usage d'un pad, même si ce jeu est jouable au clavier.

titre Archive du site web avec goodies

https://web.archive.org/web/20010406202054/http://www.fr.infogrames.com:80/www/beetlecrazycup_com/francais/pages/news.html



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.

















Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure