Empire
Année
1987 (Sortie FR)
Genre
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme systeme
Multijoueurs


titre Combien de boisseaux pour un empire ?

Messire Reggio de Hellethaihéphe est un vrai salopiot : avec une troupe de 15 hommes d'armes et quelques dizaines de serfs, il a entrepris de conquérir l'Europe. Que dis-je ? Le Monde ! Son ambition le pousse à lorgner du côté de la Germanie, de la Castille, de la Bretagne, mais aussi jusqu'aux confins de la Perse. Que la peste étouffe ce bandit !... Incarnez un seigneur avide d'espace, de richesses et de pouvoir, et bâtissez-vous un empire en prospérant : vous débutez la partie contre cinq autres joueurs (réels ou virtuels) et chaque tour équivaut à une année. Vous débutez la partie comme baron, disposez d'un village avec des habitants, des serfs et des hommes d'armes. Vous avez un certain nombre d'arpents de terres et vous récoltez des boisseaux de blé, dont une part doit être gardée pour les semailles, une autre est mangée par les rats, et ce qui vous reste doit être partagé entre les besoins de vos habitants, et être vendu. Vous fixez les prix de vente, vous décidez du montant des impôts et des taxes sur les activités des marchands qui viennent travailler sur vos terres. Si vous avez un taux d'imposition trop élevé, vous ferez fuir les capitaux, et si vous avez des rentrées fiscales ridicules, non seulement vous ne pourrez pas acheter de places de foires, ni de moulins ni de forges, mais la conquête de l'empire se fera entre vos concurrents et sans vous. Vous pouvez en outre attaquer des ennemis, gagner des arpents de terres, perdre des hommes d'armes. Chaque mauvaise décision se paie cash : une famine et une épidémie pour des récoltes vendues contre le bon sens basique; une générosité qui attire la jalousie d'un noble et vous assassine... La longévité de la partie dépendra de votre réflexion, et l'IA s'adaptera à votre perspicacité / médiocrité. A en croire les discussions sur le forum, il vaut mieux trouver cinq partenaires humains et se lancer dans une partie sans IA, avec une chance plus grande d'aller au bout en devenant Duc ou Roi. Empereur ? Apparemment, personne n'est allé au bout de la quête, c'est un joli défi que je vous lance, foi de Reggio de Hellethaihêphe. Pour ma part, je n'ai pas dépassé six ou sept tours. Mauvais stratége, mauvais gestionnaire.

titre Informations complémentaires

Emarti nous a fourni le fichier txt issu du jeu, avec les infos du traducteur du jeu, Jean-Pierre Défieux :

EMPIRE est un jeu que j'ai trouvé en achetant chez
Dynamit Computer des disquettes remplies de programmes du domaine
public. Si beaucoup de logiciels de cette catégorie donnent le
nom de leur auteur, l'origine d'EMPIRE n'est pas mentionnée. Ce
jeu me parut intéressant. Etant en Basic, le source, en clair,
permettait toutes adaptations et modifications. Je l'ai
successivement:
-francisé;
-modifié sur certains points.

Le jeu est très bien expliqué par la règle, et simple à
jouer. Il suffit de répondre aux questions posées successivement
aux joueurs par la machine. Lisez la règle, donc, et commencez!

SI VOUS VOULEZ MODIFIER EMPIRE :

Vous trouverez sur cette disquette les fichiers suivants:
1-EMPIRE.BAS = le programme Basic
2-EMPIRE.DOC = ce que vous lisez
3-EMPIRE.RES = la version d'origine

La version d'origine vous permettra, pour le cas où la
traduction vous semblerait obscure, de vous reporter au texte
initial. Egalement, si le ton de la traduction ne vous convient
pas, vous pourrez aussi vous rapprocher de l'original.

EMPIRE.RES vous permettra surtout de modifier certains
mécanismes du jeu qui pourraient vous sembler insatisfaisants
dans la version française.Notez que si j'ai cru bon d'en arranger
quelques uns, c'est peut-etre qu'à mon avis ils ne l'étaient pas
dans la version d'origine. Mais vous pouvez penser différemment
et vouloir revenir à la version primitive. Attention, EMPIRE est
un programme très mal écrit: plusieurs instructions par
ligne, GOSUB avec plusieurs RETURN, FOR sans indentation dont on
sort parfois par des GOTO ou qui ont plus d'un NEXT, absence
quasi-totale de commentaires, numérotation des lignes de 1 en 1
(!) etc. Il a probablement été compressé pour tenir moins de
place et aussi pour améliorer les performances. La version
francisée a été aérée et renumérotée 1 fois, avant toute modif,
ceci afin de faciliter la comparaison avec la version originale.

Indépendamment de quelques détails de mise au point
(plantage en division par 0 dans certains cas), les modifications
effectuées sont les suivantes:
1-Amélioration de la présentation graphique.
2-Possibilité de remplacer l'un des joueurs par une joueuse.
3-Calcul de la démographie des joueurs fictifs basé sur
l'année précédente. La version d'origine fait la moyenne des
joueurs réels: si vous doublez d'un coup, tous doublent, ce
qui n'est pas très réaliste et pratiquement vous empêche de
gagner; si vous diminuez de moitié d'un coup, tous
diminuent, ce qui n'est pas plus réaliste et interdit tout
gagnant.
4-Calcul du changement de titre effectué plus souvent. La
version originale ne le faisait que dans un cas, ce qui
rendait la progression très difficile, sinon impossible.
5-Calcul du prix de vente du grain permettant d'agir sur le
marché alors que dans la version d'origine les joueurs réels
étaient pratiquement bloqués sur la valeur 1.

La somme des terres, qui devrait toujours faire 66000,
s'écarte parfois de ce chiffre. Où est l'erreur?

Fonctionnement général du programme:

On commence par vous demander si vous voulez lire la
règle. Dans la version originale, celle-ci se déroulait à une
vitesse variable grâce à une routine d'affichage assez originale.
J'ai remplacée cette routine par une simple série de PRINT avec
pause en fin de page,à mon avis plus pratique.

Ensuite,on détermine le nombre des joueurs. Celui-ci, en
fait, est toujours de 6. Le nombre qu'on vous demande est le
nombre des joueurs réels. Les autres seront assumés par
l'ordinateur.

Puis le jeu commence. Chaque année, chaque joueur réel
doit prendre des décisions concernant successivement:
1-ses subsistances;
2-ses finances;
3-sa politique extérieure.

Quand les joueurs réels ont fini, l'ordinateur simule les
autres joueurs. Puis vient un tableau récapitulant la situation
générale et on passe à l'année suivante (si personne n'a gagné!).

L'écriture du programme, de type linéaire, suit ce plan
et les modifications sont donc assez faciles à localiser. Les
données principales sont dans 2 tableaux, A et Z, dont voici le
détail:
(l'indice x est le n? du joueur)
A(x,0) Existence du joueur (0=existe,1=n'existe pas)
1 Terres
2 Réserve de grain
3 Nombre de serfs
4 Trésor
5 Somme des quantités de grain en vente
6 Prix du grain en vente
7 Nombre de marchands Z(x,0) Nom du joueur
8 Droits de douane 1 Fief
9 Taxe commerciale 2 Titre n?1
10 Impots directs 3 Titre n?2
11 Nombre de foires 4 Titre n?3
12 Nombre de moulins 5 Titre n?4
13 Nombre de fonderies 6 Monnaie
14 Nombre de chantiers navals
15 Nombre d'hommes d'armes
16 % de finition du palais
17 N? de poste du titre (de 2 à 5)
18 Nombre de nobles
19 Efficacité de l'ost

Presque toutes les autres données sont temporaires, sauf
quelques unes dont:
BA Terres des Barbares
NP Nombre de joueurs réels
NY N? de l'année
PO Population

Attention! La partie finit dès qu'un joueur arrive au
niveau ultime! On ne termine pas l'année en cours. Si l'un des
joueurs qui vous suit est proche de la victoire, ne comptez pas
trop sur ceux qui doivent jouer après lui dans l'année pour s'en
occuper!

Familiarisez-vous avec le jeu par quelques parties car
certains de ses mécanismes ont des effets inattendus mais de
toute évidence voulus par son créateur. Je vous suggère aussi
qu'au moins une de ces parties expérimentales soit réalisée avec
les 6 joueurs réels possibles. Quand on joue une partie seul, il
est assez difficile de gagner car les joueurs fictifs agissant
après vous, et notamment le dernier, sont avantagés, non que le
programme leur accorde des coefficients supérieurs, mais parce
qu'ils seront moins attaqués après avoir joué. De ce fait, le
joueur réel -vous!- aura beaucoup de mal à les éliminer tout en
se gardant de ceux qui le suivent immédiatement.

Jean-Pierre Défieux * 14 VIII 1987

titre Conclusion

Ce jeu est réclamé sur notre forum depuis 2004 ! C'est une vraie rareté, un vrai trésor que l'on exhume, grâce à l'abnégation de GT400, mais aussi et surtout à Manimal, qui a fait don du jeu à deux reprises, entre 2006 et 2011. Récemment (ce test est écrit en octobre 2017), une discussion dans la section "Requêtes" a fait resurgir la demande du test de ce jeu difficile et passionnant. On savait très peu de choses sur ce titre, mais nos archéologues vidéoludiques ont découvert qu'il serait une des très nombreuses évolutions du jeu Hamurabi / Hammurabi (1968), lui-même inspiré de The Sumerian Game (1964), ancêtres des jeux de stratégie et de gestion, développés avant même l'ère de la micro-informatique. Parmi ces évolutions, on peut notamment citer Santa Paravia en Fiumaccio, Kingdom ou encore Manor.

«Empire» a été écrit en 1979 sur TRS-80 par Peter Trefonas. Il fut converti sur PC en 1986 par Mick Lonardo et diffusé en freeware. La version française, qui semble avoir marqué les esprits, a vu le jour en 1987.

titre Lancement

Le jeu est à lancer dans DOSBox ou D-Fend Reloaded. Exécutez EMPIRE.EXE.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.











Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure