Waterloo : la dernière bataille de Napoléon
Titre anglais
Waterloo : Napoleon's Last Battle
Année
2001 (Sortie FR)
Développement
Distribution (France)
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme systeme
Multijoueurs
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotes
20 votes


titre Présentation

« Vive l'empereur », voilà une phrase qui résonnera dans la tête de ceux qui accrocheront à ce jeu de guerre tactique datant de 2001. Le jeu «Waterloo» se déroule sur une journée unique- et quelle journée- celle du 18 juin 2015, date à laquelle Napoléon, revenu de son exil de l'île d'Elbe, allait pour la dernière fois fouler un champ de bataille. Avec cette défaite, c'est la fin du premier empire.

Mais allez-vous changer l'Histoire ou bien vous mettrez-vous dans les souliers de Wellington et de Blücher pour défaire une fois encore l'Empereur ? C'est la seule question à laquelle il vous sera permis de répondre. Le jeu est en effet uniquement orienté tactique. Ici, on ne se préoccupe pas du ravitaillement... On ne peut pas non plus poursuivre le jeu après le jour J.

Le chronomètre est la clé de la victoire : vous devez vaincre en un temps limité. Comme souvent dans ce type de jeu, il est possible de faire varier la difficulté. Une fois le temps imparti dépassé, le jeu vous offre la possibilité de continuer pour mener à bien votre plan. Toutefois, les points de victoires diminuent à mesure que vous demandez du temps supplémentaire. Et c'est au nombre de points récoltés que se mesure votre génie militaire : vous récolterez soit une victoire décisive, une victoire tactique, une victoire marginale...
La prise en main du jeu est facile grâce aux didacticiels proposés. Quand bien même, les amateurs du genre sauront rapidement s'y repérer grâce au cadran en bas à droite de l'écran qui permet de gérer une armée en quelques clics. Il existe trois types de corps (la cavalerie, l'infanterie et l'artillerie) que l'on commande à loisir (déplacement, formation d'attaque, formation défensive...). La combinaison inter-armes fait bien sûr toute la différence. Le jeu brille de ce point de vue d'un grand classicisme.

Après les didacticiels, le joueur pourra soit se concentrer sur une partie de la bataille (la prise de la ferme d'Hougoumont par exemple) ou sur la bataille dans son ensemble. En proposant des variantes historiques (par exemple un début de bataille à 9H30), le jeu offre une foison de combinaisons tactiques supplémentaires.

L'IA est à l'image de la plupart des jeux de guerre (ni plus mauvaise, ni meilleure). Ce n'est pas du côté des graphismes qu'il faudra chercher le point fort de ce jeu. On est en effet plus proches des graphismes d'Austerlitz, sorti pourtant 12 ans plus tôt. Le son n'est guère plus convaincant avec un bruitage limité. Toutefois, ce jeu mérite le détour pour les amateurs d'Histoire et de jeu de guerre. Il possède un « je ne sais quoi » d'attachant. Peu créatif dans la forme mais efficace sur le fond, il remplit parfaitement ce pourquoi il a été crée. Le jeu est utilement complété par une encyclopédie sur la bataille de Waterloo. Alors « Vive l'Empereur » ?

titre Lancement

Jeu testé sous Windows 7 / 64 bits : J'ai mis le fichier setup.exe en compatibilité avec XP et ai installé le jeu. Lancement du jeu à partir du raccourci bureau. Bon jeu à tous !



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure