The House of the Dead 3
Année
2005 (Sortie US)
Développement
Edition
Distribution (Europe)
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
64 votes


titre Scénario

Vingt ans après l'incident Curien de 1998, un agent de l'ARS est porté disparu après avoir enquêté sur un repaire infesté de zombies.

Sa fille, Lisa Rogan, et l'Agent G, partent sur ses traces dans l'espoir d'apprendre la vérité sur son sort, voire de le retrouver vivant.

Mais avant cela, il va falloir faire parler la poudre. Et pas qu'un peu... On pourrait même dire qu'un tank n'aurait pas été de trop, face à ce qui vous attend...

titre Gameplay

Rien ne change, tout recommence ! Le jeu reste un rail-shooter exigeant, mais cette fois on est encore bien aidé par rapport aux épisodes précédents.

D'abord, notre pitoyable pistolet est remplacé par un fusil à pompe qui bouffe autant de munitions mais qui donne au moins l'impression d'être plus efficace et plus satisfaisant à utiliser.

Ensuite, plus besoin de tirer en dehors de l'écran (sur arcade) ou d'appuyer sur "Reload", ici le rechargement de l'arme se fait tout seul. Ça enlève une partie de la tension du jeu, mais une partie seulement.

Pour le reste, c'est du classique : des zombies, des boss avec des points faibles expliqués au préalable, des choix à faire, des gens à sauver, des bonus à trouver pour améliorer son score... Toute la recette HOD est là.

Comme toujours, on peut aussi jouer à deux pour partager l'effort de tuer des morts.

Enfin, on a le choix entre deux modes de jeu : le mode survie (l'histoire), et le mode Attaque contre la montre (Time Attack) où on essaie de se taper les boss du jeu le plus vite possible (ou de martyriser son canal carpien, c'est selon).

titre Technique

Le jeu nous propose des graphismes de toute beauté, avec anti-aliasing, jusqu'en 1280x1024, à 60 images par seconde. Rien à redire, graphiquement ça en jette !

Le moteur est bien sûr du coup devenu exigeant. Au minimum, un AMD Sempron à 1,6 GHz et une ATI Radeon 9600 Pro était de mise à l'époque pour pouvoir pleinement en profiter. Heureusement, de nos jours le jeu tourne sur n'importe quel PC.

À l'époque, le jeu était protégé par la DRM Safedisc. Une vilaine verrue, enlevée par la version automatique.
Safedisc étant bloqué pour des raisons de sécurité de nos jours sous Windows 7 et ultérieure, cette version automatique est la seule manière de profiter du jeu sur un Windows moderne.

titre Trivia

Au contraire de l'épisode précédent, celui-ci a un lien direct avec le scénario du premier épisode.

Les acteurs engagés pour doubler les personnages sont enfin des gens sachant parler anglais et être convainquant. On perd un peu de charme pour plus de clarté dans le propos de l'histoire, en somme.

Si vous appuyez sur F8 en cours de jeu, vous aurez droit à un blocage du jeu par un message cryptique titré "HQ Tech" et disant "Let's make things better and better !". Intriguant, n'est-ce pas ?

Le jeu est aussi sorti sur machine d'arcade, sur Xbox, et sur Dreamcast. Il y a quelques années, il a eu aussi un portage sur la Playstation 3.

Parmi les versions pour console ou ordinateur, seule la version Xbox semble être compatible avec un LightGun. Ce LightGun fut uniquement proposé par la société Mad Catz, mais n'était semble-t-il pas super comparé à la manette de la Xbox. Un comble !

Au Royaume-Uni, le jeu fut critiqué pour sa campagne de pub jugée choquante. On y voyait en effet un zombie avec les mains liés, et affublé de deux blessures par balles dans la tête, le tout accompagné de la citation suivante : "Le seul bon zombie est un zombi mort". Atari fut obligé de retirer cette publicité.

titre Commandes

Entrée : Pause/Start/Continuer (T pour le 2nd joueur)
Bouton gauche de la souris : Tirer (N pour le 2nd joueur)
Bouton droit de la souris : Recharger votre arme (B pour le 2nd joueur)
Bouger la souris : Orienter le curseur de visée (I,J,K,L pour le 2nd joueur, ainsi que Y pour centrer)

Alt-F4 : Quitter le jeu

titre Avis du testeur

Un bestiaire varié, des boss toujours aussi inventifs, des chemins différents selon vos choix, tout est là, comme à son habitude.

La différence se situe dans la maîtrise de la présentation. De beaux graphismes digne du PC, des doublages enfin maîtrisés (même si j'ai une certaine nostalgie pour l'humour qu'ils provoquaient involontairement dans les épisodes précédents de part leur maîtrise aléatoire de la langue anglaise et du ton), les manettes PC enfin prises en charge : SEGA nous livre à la fois la fin et l'apothéose d'une série qui aura fait couler beaucoup d'encre, en plus d'hectolitre de sang (de zombie, uniquement !).




titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure