La Légende du prophète et de l'assassin
Titre anglais
The Legend of the Prophet & the Assassin
Titre allemand
Die Legende des Propheten und des Mörders
Titre espagnol
La Leyenda del profeta y del asesino
Année
2000 (Sortie FR)
Développement
Distribution aux Etats-Unis
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme


titre Un peu d'histoire

Pour comprendre et apprécier le jeu, il ne faut pas avoir accompli un doctorat en Histoire Médiévale, mais ce petit rappel pour les néophytes pourra vous éclairer quelque peu. A la fin du XIème siècle, l'Islam est devenu tout puissant au Levant, sous l'impulsion des Fatimides d'Égypte. Jérusalem, ville trois fois sainte, lieu de pèlerinage pour les Chrétiens d'Orient (Orthodoxes, Arméniens, Coptes d'Égypte) et d'Occident (Catholiques qui obéissent au pape en Europe occidentale), tombe sous l'autorité des Fatimides. Urbain II, nouveau pape élu à Rome, cherche à affirmer son autorité sur la Chrétienté et à unifier les chrétiens en appelant à la guerre sainte contre "les Infidèles" en 1095. Son appel est relayé par des prédicateurs comme Pierre l'Ermite, et des centaines de seigneurs en quête de rachat de leurs fautes répondent à l'appel. Les soldats, reconnaissables à la Croix Latine rouge qu'ils ont fait coudre sur leur tunique, entreprennent une guerre que l'on va nommer "croisades". En 1099, les croisés sont devant les murs de Jérusalem et la ville est envahie au terme d'un siège de deux jours, que les musulmans ont choisi d'arrêter pour empêcher le massacre d'innocents. Mais les chrétiens rassemblent des milliers de musulmans et de juifs qui sont assassinés. Et pour les Fatimides, et l'ensemble des musulmans, c'est le début d'une série de guerres qui ensanglanteront tout le Bas Moyen-Âge. Les chrétiens fondent quatre royaumes latins au Levant, et le Royaume de Jérusalem en est le joyau. Pendant près de deux siècles, des milliers de guerriers et d'aventuriers européens intriguent au Levant, nourrissant des légendes comme celle du trésor des templiers.

Dans ce jeu, l'histoire prend place en 1249, 150 ans après la chute de Jérusalem, au moment où les musulmans reprennent le dessus sur les princes chrétiens. Mais ne cherchez pas plus loin : le jeu reprend une toile de fond historique pour y apposer une histoire proche du conte initiatique. Aucun des personnages de l'intrigue n'a existé en dehors de l'imagination de Paulo Coelho ou des scénaristes d'Arxel Tribe.

titre La quête de Tancrède

Ce jeu aurait pu s'appeler ''Pilgrim 2", car il est la suite de «Pilgrim», tout en apparaissant comme une histoire bien séparée de la première.Dans Pilgrim, le joueur incarnait Simon de Lancrois, croqué par un Moebius inspiré, avec un manuscrit à porter jusqu'à Compostelle alors que la croisade contre les Albigeois ensanglantait le comté de Toulouse et le monde occitan.

Dans «La Légende du prophète et de l'assassin», vous incarnez Tancrède de Nérac, seigneur occitan qui a crapahuté au levant à tel point qu'il a fini par devenir un rebelle que l'on ne connaît plus que sous son pseudonyme : "As Sayf" (le Cimeterre). Las de parcourir le Levant, As Sayf a entendu dire qu'un prophète du nom de Simon de Lancrois a promis de rassembler les fidèles de toutes les religions pour les amener à vivre dans une cité idéale : Jebus.

Après cinq ans d'errance, As Sayf trouve enfin la cité de légende perdue aux confins du désert. Mais à son arrivée, la ville est déserte et en ruines. Où est Simon de Lancrois ? Que sont devenus les Habitants de Jébus ? As Sayf démarre une quête qui sera, d'une certaine façon, celle de sa véritable légende.

titre Un jeu classique

Le jeu est dans le standard des jeux popularisés d'abord par Cryo depuis «Versailles» et [jeu_1897,Égypte], puis repris par Arxel Tribe avec «Pilgrim» ou «Ring». Vous campez un personnage en vue à la première personne et vous déambulez dans des décors magnifiques en vue à 360 degrés. Le curseur de la souris prend la forme de ce que l'action connote : prendre et interagir, voir, parler... Un onglet en haut de l'écran permet d'accéder au sac (l'inventaire proprement dit) et l'onglet Action permet de disposer de sa dague (courte épée) ou de l'épée, tandis que le bouclier contient les thèmes de discussion quand vous parlez avec un personnage.

La plupart du temps, vous devrez placer le bon objet au bon endroit, et rendre de menus services à vos interlocuteurs pour faire avancer l'intrigue. Le jeu est d'une linéarité absolue : tant que vous restez dans un lieu, c'est que vous n'avez pas épuisé les sujets de conversation ou q'une action n'a pas été accomplie. Donc inutile de chercher ailleurs, et fouillez, fouillez encore, fouillez toujours.

Quelques puzzles viennent compléter les énigmes (avec un zodiaque captivant au programme) et des actions à entreprendre sous peine de Game Over : deux gardes à tuer, des dangers à esquiver. Il faudra prendre la bonne arme au bon moment. Dernière précision : quelques choix et décisions à prendre, impliquant également des fausses pistes ou des Game Over. Il faudra sauvegarder souvent. Durant mon test, je n'ai pu sauvegarder autrement qu'en "quittant" le jeu, ce qui permettait d'écraser la dernière sauvegarde et de reprendre le jeu là où il avait été quitté. A l'époque où j'avais joué à ce jeu, en 2002, j'avais pu sauvegarder sur mon Pentium II avec mon Windows XP.

titre Conclusion

Conçu comme un traditionnel ''point and click'', ce jeu en reprend les atouts, avec des énigmes recherchées, des décors exotiques, un scénario captivant, mais aussi des faiblesses : linéaire, parfois artificiellement rallongé avec des allers et retours incessants, des Game Over qui peuvent vous faire hurler si vous n'avez sauvegardé juste avant, et une durée de vie finalement faiblarde. Seule vraie innovation : le jeu s'arrête au milieu de l'intrigue, invitant le joueur à se procurer «Les Secrets d'Alamut», le volume suivant, qui avait suscité un an d'attente à l'époque de sa sortie. Les jeux à épisodes vont se multiplier tout au long des années 2000 à 2010, à l'instar des jeux édités par Telltale Games à partir de 2005, contribuant sans doute à dévaluer encore l'intérêt des joueurs pour les jeux d'aventure. Un jeu intéressant et beau, mais ce n'est pas non plus un grand jeu.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.










Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure