Le Fétiche Maya
Année
1989 (Sortie FR)
Genre
Développement
Edition
Distribution (France)
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.74
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
82 votes


titre Toile de fond et description du jeu

Nous allons commencer cette fiche par une simple équation : Compagnie Culte + Équipe de développeurs au top = ???
La réponse est : un jeu culte. Car c'est bien comme cela qu'il faut présenter le Fétiche Maya.
Crée par Silmarils en 1989 soit à peine deux ans après la création de l'entreprise française, voilà un jeu très différent des standards habituels.
Alors que la mode était au point & click et que LucasArts par exemple nous proposait Les aventures d'«Indiana Jones», les "frenchies" de chez Silmarils nous donnaient à voir leur vision de l'archéologie et des trésors maya. Car quand les productions américaines poussent à l'apologie du héros hollywoodien, le personnage principal de l'histoire du Fétiche Maya apparaît par comparaison se débattre dans une somme de problèmes et de vents contraires auquel il a du mal à faire face. Bref, pour les français, c'est un peu Monsieur-tout-le-monde qui est plongé dans une aventure qui le dépasse.
Mais revenons aux origines. Louis-Marie Roques propose avec deux compères un jeu de baston en demi-teinte, «Manhattan Dealers.» Cette expérience sera conservée et prolongée puisque le gameplay lié au combat est voisin de ce qui est visible dans le Fétiche Maya.
Mais, Roques (et Cazenave) vont prolonger l'expérience en proposant un 3 en 1 : aventure, action, gestion. Et cette combinaison qui va apporter au titre une toute autre ampleur. Riche, complexe, difficile, le Fétiche Maya va rapidement acquérir une belle renommée auprès des joueurs.
  • Le Fétiche Maya, c'est d'abord un jeu d'aventure.

On est ici loin d'un point & click. A vrai dire, c'est plutôt un titre dans la lignée des productions françaises comme «Explora 2». C'est au travers de touches commandées par F5, F6, F7... que l'on peut donner des ordres à son avatar. Le déplacement à la souris est bien pensé pour cette fin des années 80 et offre une expérience de jeu satisfaisante.
Le décor est celui de la jungle mexicaine. Vous arrivez dans un trou paumé, largué par des guides minables, et vous vous mettez en chasse du Fétiche Maya. Mais alors que vous allez faire vos emplettes pour vous enfoncer dans les terres hostiles, un homme veut vous frapper... Que faire ?
Riposter et le mettre KO ou vous enfuir ?

  • Car le Fétiche Maya est aussi un jeu de combat et de course.

On est certes loin d'avoir autant d'ennemis que dans un Shoot-Them-Up mais quand tant de Point & Click frisent la niaiserie, une histoire un peu plus complexe et pimentée est la bienvenue. Comme signalé, les combats ne constituent pas le point fort du jeu. A contrario, l'embardée en Jeep est assez bien vue et rivalisait par ses qualités avec nombre de jeux spécialisés dans la course.

  • Le Fétiche Maya, c'est enfin un jeu de gestion... de l'inventaire.

Car comme dans Explora, la gestion de vos objets est cruciale. Vous devez savoir quoi échanger, vendre et à qui. Certains types d'objets sont nécessaires pour avancer dans l'aventure. Le jeu est a priori loin d'être évident mais c'est tout ce qui fait le sel d'un soft plus complexe que la moyenne.
Au total, doté d'un gameplay assez moderne (malgré les faiblesses soulignées), d'aspect technique particulièrement soigné, le Fétiche Maya a beaucoup pour plaire.
Les graphismes en particulier sont comme des tableaux. Chaque tableau du jeu d'aventure a son atmosphère propre. Il y a certes des répétitions en raison des limites techniques propres aux années 80 mais il en émane un charme certain. Le Fétiche Maya c'est un tableau, une ambiance esthétique et recherchée.

titre Avis

Exigeant, prenant, doté d'un style propre, Le Fétiche Maya est représentatif des meilleurs jeux d'aventures des années 80. Il offre un alternative au pointer et cliquer et une profondeur dans l'expérience de jeu. Il sera suivi de «Colorado» un an plus tard avec qui il partage son moteur de jeu.
Le Fétiche Maya est donc un grand classique, un must dans sa catégorie ! Voilà pourquoi nous vous le recommandons chaudement ! C'est un Abandonware d'Or !

titre Fonctionnement

Grâce à Dos Box, vous pouvez faire fonctionner ce jeu sur les machines les plus récentes. Alors bon amusement !



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure