Briques 3D
Année
1998 (Sortie FR)
Développement
Systèmes
systeme


titre La Corée du Sud, le pays du matin calme

Quand on évoque les hautes technologies, et plus particulièrement celle des jeux vidéo, ce sont les trois pôles de la Triade qui rejaillissent de nos mémoires d'écoliers devenus grands. Alors qu'aujourd'hui, en 2019, nos lycéens ne jurent que par les BRICS et le G20, leurs aînés n'évoquaient que le Japon, l'Amérique du Nord et l'Europe Occidentale pour désigner les puissances technologiques.
A l'ombre du Japon, un Etat apprenait à suivre la voie de son modèle, et développait de l'innovation avec empressement : la Corée du Sud, pays du "Matin Calme".

Dans les années 1990, on ne compte plus les "start-up" de l'électronique, dont certaines ont laissé très peu de traces dans l'histoire du jeu vidéo. Parmi celles-ci, ZOI, qui ressemble à s'y méprendre à une équipe d'étudiants de Séoul pressés de gagner un peu d'argent en vendant leur premier jeu. Ce premier jeu - et probablement unique, en l'état de nos recherches - c'est «Briques 3D». Un soft qui comporte deux volets :

- Le volet ludique : à travers 20 niveaux de jeu, vous devez poser une brique blanche en travers de la course d'un véhicule sur un plateau de type LEGO. La brique blanche a pour effet de dérouter la course de votre voiture, et l'objectif est de l'amener au "garage", qui consiste en une brique jaune. Vous pouvez amener votre voiture sur des rampes descendantes ou montantes, au rythme d'une musique techno à la sauce manga.

- Le volet créatif : Vous pouvez créer un circuit original, l'imprimer, le sauvegarder, et jouer à des parties endiablées avec vos circuits personnalisés. Vous disposez de fonds d'écran pour modifier les décors, et vous pouvez utiliser de la gouache virtuelle pour colorier vos murs de briquettes.

Deux fichiers txt sont directement accessibles en cours de jeu, et vous donnent des explications affinées pour utiliser les options et les fonctions de ce logiciel qui accuse les pixels même à l'époque de son arrivée sur le marché (la date de 1996 semble être celle du développement par ZOI, et 1998 est la date d'édition par les Editions Profil).

titre Conclusion

«Briques 3D» est un logiciel familial comme il s'en vendait des dizaines à la fin des années 90. Son interface est plus proche des jeux de 1994-1995 que de ceux des années 2000. Le gameplay et le thème retenu (des briques qui ressemblent à des légos sans avoir à payer la licence) ne versent pas davantage dans l'originalité. Les situations de jeu sont un peu confuses (et la course du véhicule semble rapide) pour un jeune enfant, et c'est pourtant la cible de ce programme. Quant aux parents, on peut douter de leur motivation à accompagner le jeune à jouer avec ces briques virtuelles qui n'ont pas le panache de la série «LEGO Creator». Un jeu à essayer, pour se faire une idée, mais qui aurait pu figurer dans la vitrine des abandonwares de bronze.

titre Lancement

Jeu testé sous VPC et Win 98, avec une résolution 640*480 et des milliers de couleurs.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.











Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure