Assassin 2015
Année
1996 (Sortie FR)
Genre
Développement
Systèmes
systeme


titre Présentation

Dans ce jeu orienté Quake-like, vous incarnez Jack Butcher, ancien Marine reconverti en agent secret à la solde du gouvernement. Il se trouve que le fameux gouvernement qui vous emploie a contracté avec la société Microkomm pour mettre au point des Droïdes capables de gagner les guerres du futur. Mais le responsable de cette société, Jacques Arnoud, semble décidé à mettre au point un Robot indestructible pour s'emparer du pouvoir à la faveur d'un coup d'Etat. Vous acceptez la mission et vous allez rencontrer le gros méchant pour le buter... Mais votre mission s'avère un piège : vous vous retrouvez dans un bâtiment truffé de gardes, de droïdes et de salles piégées. Et pour sortir vivant de ce pétrin, il va falloir être vif et précis.

titre Gameplay

Si vous avez joué à des Quake-like comme «Descent» ou «Deadly Tide», vous allez vite comprendre comment vous sortir de ce guêpier. Vous allez enchaîner les corridors truffés d'ennemis, avec une musique techno qui rythmera votre lutte à mort. La voix d'une femme qui dirige votre aventure, vous guidant à travers le dédale, vient résonner à vos oreilles et raisonner votre cerveau (en anglais cependant). Entre deux phases d'attaque, il faudra songer à esquiver et reculer entre des piliers ou dans des renfoncements, et chercher à ouvrir des portes piégées comme dans «Tomb Raider».

titre Commandes

Si vous ne possédez pas de manette, votre clavier sera votre bonne étoile. Les fléches directionnelles vous aideront, les pages "haut" et "bas" vous permettront de glisser sur les côtés. La touche Ctrl permet d'ouvrir les portes, et le clic droit de la souris déclenche le tir de votre arme, et le clic gauche permet de viser en bloquant votre réticule sur la cible. Dans le menu, les commandes sont accessibles d'un simple clic. Et pour remettre le couvert après un "Game Over", vous cliquerez sur "Continue" tout en validant votre choix avec la touche Entrée.

titre Conclusion

Sorti en décembre 1996, en même temps que «Hunter Hunted», «Jagged Alliance : Deadly Games» et peu de temps après «Descent» et «Quake», ce jeu a vite été boudé par la critique rompue aux jeux précités. Dans son article de test, Monsieur Pomme de terre, du journal Joystick, a écrit : "J'ai déjà vu plus linéaire mais c'était du fil de pêche" Monsieur Pomme de terre, Joystick ^^ (dec 1996, p176)

Alors oui, les commandes sont un peu intuitives, les animations sont lentes, l'enchaînement des salles donne un air de déjà vu bien lassant. Mais le jeu est plutôt réaliste : pour un joueur chevronné qui maîtrise les armes et le gameplay, deux à trois heures seront nécessaires pour arriver à la destruction du Big Droïde. Cela est peu, certes, mais cela correspond à la vraie échappée d'un prisonnier dans un bâtiment rempli d'ennemis farouches. Le jeu manque aussi de visibilité, mais cela a au moins l'avantage de vous faire sursauter au détour de chaque angle droit ou à la sortie de chaque ascenseur. Impression mitigée pour un jeu qui manque d'inventivité mais qui conviendra à un débutant en FPS.

titre Lancement

Jeu testé avec PCEM et VPC (émulateur qui fonctionne avec un ordi Win 7). Décompressez le fichier-jeu avec 7z, puis lancez le jeu avec Daemon Tools. Amusez-vous bien !



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.











Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure