Gravitar
Année
1993 (Sortie FR)
Genre
Systèmes
systeme systeme


titre De l'arcade au shareware

A l'origine de «Gravitar», il y a deux génies : Mike Hally et Rick Adam. Le premier, concepteur du projet et le second, programmeur, ont voulu combiner deux jeux qui avaient fait forte impression au tournant de 1980, sur la console Atari : «Lunar Lander» et «Asteroids».

A la croisée de ces deux jeux, les deux compères imaginent un shoot'em up qui joue exclusivement sur l'effet de gravité, avec des effets de gravité inversée ou de double gravité selon les environnements. Il ne s'agit donc pas d'un simple jeu de tir, mais d'un jeu qui mise sur les mérites du pilotage en milieu hostile. Le jeu définitif sort en 1982 sur borne d'arcade (voir la photo mise dans les artworks de la fiche) et suscite beaucoup d'intérêt dans les salles de jeu où «Pac-Man», «Space Invaders» et «Donkey Kong» règnent sans partage.

Mais l'enthousiasme retombe très vite, tant la difficulté est grande : songez que pour acquérir vos bases de pilotage, tout en évitant les tirs ennemis et en détruisant les tourelles équipées de canons, il fallait investir des dizaines, des centaines de dollars pour totaliser de nombreuses heures d'expérience ! En quelques semaines, la borne d'arcade fut délaissée et les deux géniteurs du jeu allaient devoir encaisser un échec commercial qui allait mettre un terme à leur carrière naissante de développeurs !

L'idée de redonner une chance à ce jeu, en créant un port pour la console de salon la plus vendue, l'Atari 2600, permit au jeu de revenir à la charge en 1983. Un jeu demandant un fort investissement en temps mais pas en argent, c'était un challenge idéal pour cette communauté de joueurs qui signaient l'entrée dans l'âge d'or du jeu vidéo.

«Gravitar» a fait un tabac et est entré dans le panthéon des jeux de légende, faisant naître un sous-genre parmi les shoot 'em up. On pourrait presque le considérer comme le lointain ancêtre de «Descent» ! Il ne tutoie les micros fonctionnant sous DOS qu'en 1993, avec ce fangame développé par un unique et mystérieux TJP, que je n'ai pas pris la peine de placer dans une fiche de développeur : en effet, TOR (le ''studio" de TJP) et BTS / Trans T.N.D., l'éditeur, ne sont mentionnés nulle part ailleurs et on considère que ce jeu est un shareware qui n'a pas vraiment propulsé son auteur au sommet des charts. Par contre, «Gravitar» version shareware a connu des rééditions, et c'est PointSoft qui l'a fait connaître dans le monde francophone du vieux continent, dans une compilation de 1998 ( "10 jeux vidéo de café").

titre Une technologie singulière et une difficulté abyssale

Le jeu utilise la technologie des graphiques vectoriels, et la sensation de vol et survol en temps réel, avec l'irrépressible impression de s'écraser au sol, a fait de ce jeu un morceau d'anthologie.
Peu après, Mike Hally a repris cette technologie pour développer «Star Wars» (Atari, 1983) à cette époque où la licence avait glissé des mains de George Lucas (jusqu'à ce qu'il la rachète au début des années 1990).

Pour en revenir à «Gravitar» (et à son clone qui est à présent testé sur cette fiche), le jeu propose un objectif des plus simples : Vous disposez de la carte d'un système solaire, avec une étoile de la mort au centre. La gravité du soleil vous attire, et vous devez activer les propulseurs et orienter votre aéronef dans la bonne direction pour atterrir sur l'une des trois planètes. La planète en haut à gauche dispose d'un réacteur à détruire pour aller dans le système solaire suivant. Si vous avez déjà accumulé de l'expérience de vol, vous pouvez détruire le réacteur et entrevoir un passage rapide au système suivant. Mais si vous avez une expérience proche du néant, commencez par l'une des trois planètes.

En entrant dans son atmosphère, vous allez assister à une accélération de la gravité, et vous allez vous approcher du relief.
La vue zoome en s'approchant de l'altitude zéro, et vous pouvez observer des tourelles équipées de canons (des bunkers si vous préférez) qui vous mitraillent. Le principal danger sera de stopper la gravité pour vous stabiliser en mode planeur, et entrer dans les anfractuosités où se nichent des positions ennemies.

Votre réserve de carburant s'amenuise, et vous devrez siphonner des réservoirs pour éviter la panne sèche. En résumé, vous devez stabiliser votre appareil, détruire les canons ennemis et récupérer du carburant, avec des zones accidentées de plus en plus dangereuses.

Les niveaux passant, vous aurez à affronter des difficultés accrues, comme des effets de contre-gravité (une planète qui vous renvoie vers l'espace) ou des doubles effets de gravité, des ennemis qui deviennent invisibles...La légende dit que ce jeu est fait pour ne pas être fini, et comme je n'ai pas réussi à aller au bout du premier niveau, je me contenterai de me taire.

L'astuce revient donc à se placer au dos de la gravité et à user les propulseurs pour équilibrer les effets de la gravité pour en annuler les effets... Bon courage !

titre Les commandes

Comme pour la borne d'arcade, le jeu comprend 5 touches utiles pour une rotation vers la droite ou vers la gauche. Il y a un bouton "tir", un bouton de "bouclier" et de "siphonnage" (ALT gauche) et un bouton qui active les propulseurs.

La disposition des touches est indiquée en menu d'accueil du jeu, et peut-être vous sera t-il demandé d'activer les touches rémanentes pour actionner ces touches à répétition (cette commande se fait automatiquement, il suffit de se laisser guider jusqu'à la page système).

titre Conclusion

Dieu que ce jeu est dur ! Mais un jeu culte, qui a créé un sous-genre et qui a connu de nombreux clones et variants. Ce shareware est un fan-game qui arrive dix ans après le port Atari 2600. Ne sachant pas s'il était de bon ton d'honorer un Shareware d'un Abandonware d'or, je me suis abstenu, mais si la communauté qui lit ce test considère que l'on peut en faire un jeu récompensé, sachez que vous avez tout mon soutien ! Donc, Abandonware d'or virtuel !

titre Lancement

Jeu testé sous D-Fend Reloaded : Exécutez GRAVITAR.EXE. Amusez-vous bien !



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.

















Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure