Die Hard : Piège de cristal
Titre anglais
Die Hard : Nakatomi Plaza
Titre allemand
Stirb langsam : Nakatomi Plaza
Année
2002 (Sortie )
Genre
Développement
Édition
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme


titre John McClain

Les lumières de la ville se rapprochent doucement, de loin j'aperçois la tour dans laquelle m'attend Holly, ça ne va pas fort entre nous ces derniers temps, je vais devoir faire bonne figure ce soir si je ne veux pas la perdre pour toujours. L'avion se pose enfin, hâte de sortir de cette carcasse de métal, je suis bien mieux sur le plancher des vaches. Un homme en costume m'attend, il s'appelle Argyle, chauffeur au service du Nakatomi Plaza. Un brave type qui aime parler, je profite du trajet pour lui raconter la raison de ma venue et il a les bons mots pour me rassurer. Nous voilà arrivés à destination, Argyle me propose de m'attendre au cas où les choses tourneraient mal avec Holly : au moins j'aurais un taxi pour le retour. J'observe de loin le hall du gratte-ciel, j'aperçois par les baies vitrées un sapin vêtu d'une guirlande s'illuminer. Une pensée me vient à l'esprit, et si j'en appelais à la magie de Noël pour notre couple ? Courage John, c'est le moment de faire tes preuves !

titre Introduction

Premier jeu du studio Piranha Games, on sent bien que les petits gars ont bossé comme ils ont pu avec le moteur Lithech 2, le moteur utilisé pour «No One Lives Forever 2» qui est lui sorti quelques mois après avec une réalisation bien supérieure en tous points. De plus, j'ai l'impression que le budget est passé dans l'utilisation de la licence du film et rien de plus. Bruce Willis n'est pas présent dans le jeu et ne réalise pas le doublage de son propre personnage dans la VO, un comble sachant qu'il est le protagoniste principal de la série. Les petits Français ont été très gâtés par Sierra (l'éditeur) car c'est notre Patrick Poivey national, doubleur officiel de Bruce Willis, qui reprend son rôle dans le jeu en sauvant les meubles de la partie audio car le reste du casting n'est vraiment pas à la hauteur et rend certaines cinématiques ridicules. D'entrée de jeu, ne vous attendez pas à des graphismes de toute beauté, c'est propre mais sans plus; en revanche, le matériel de base est respecté et vous n'aurez aucun mal à reconnaitre les décors du film durant votre (court) périple.

titre Die Hard

Vous avez aimé le film ? Un grand classique du cinéma, mais le jeu est-il a la hauteur ? C'est-ce que nous allons découvrir et il sera inévitable de le comparer au matériel de base, de plus, avoir vu l'oeuvre cinématographique avant de mettre la galette dans le PC aidera grandement pour la compréhension des objectifs faisant avancer le scénario. Tout commence dans le hall du Nakatomi Plaza, après une brève discussion avec le réceptionniste, vous vous dirigez vers l'ascenseur pour retrouver votre femme au 30ème étage où a lieu une réception. Epuisé par votre voyage, un petit rafraichissement s'impose à l'écart de la foule, mais c'est ce moment que choisissent les terroristes pour entrer en action. Juste le temps de récupérer votre arme de service et de traverser le couloir pieds nus sans vous faire voir jusqu'à la porte de service. Ouf, vous êtes en sécurité, et ne faisant pas partie de la liste des invités, personne ne vous recherche, du moins pour le moment.

titre Une mouche dans le potage

«Die Hard - Piège de Cristal» version pixel est un FPS au sens propre du terme, il faudra tirer sur tout ce qui bouge et qui parle avec un fort accent allemand jusqu'au boss final pour sauver Holly de ses vils gredins buveurs de bière. Peu d'armes seront disponibles, mais qu'importe, l'important sera de viser juste, parce que l'adversaire, même en difficulté facile, ne fera pas de cadeau. Et entrer en action façon bulldozer vous remettra à votre place de simple mortel. Je vous conseille d'ailleurs de sauvegarder régulièrement en ayant le maximum de santé disponible tant certains passages sont ardus, et changer de niveau ne restaure pas votre jauge d'énergie. John McClain est un homme fragile qui succombe au bout de quelques balles, fort heureusement, de nombreux kits de soin sont installés à tous les étages du Nakatomi Plaza, on ne rigole pas avec la santé au travail. Trois jauges indiquent l'état de notre policier rebelle, la "santé" - une fois épuisée : c'est le Game Over - "l'Endurance" s'épuise en sprintant - une fois vide, il ne sera plus possible de courir mais elle se recharge automatiquement en marchant - et pour finir la jauge de "mental", elle influe sur l'IA ennemie (enfin, d'après le manuel, parce que dans les faits...). De plus, notre policier au coeur tendre saura se montrer très conciliant envers ses collègues du SWAT qui le prendront pour un terroriste, il faudra fuir tant que votre identité ne sera pas confirmée, et blesser un de vos camarades vous vaudra l'affichage du Game Over. Votre parcours sera agrémenté d'une musique d'ambiance légère dans les moments calmes et plus tonique lors des affrontements qui collent très bien au rythme du jeu.

titre Happy End

Sympathique mais sans plus, on prendra un plaisir certain à éliminer les terroristes sur notre chemin malgré les très nombreux soucis que l'on rencontrera comme des problèmes de collisions, des animations faciales horribles pour les cinématiques ou un grand manque d'information sur les objectifs à réaliser. Fort heureusement, le jeu est court, un après-midi suffit pour voir le générique de fin à condition de jouer en facile et de connaitre le chemin à suivre. Guère plus long que le film, le jeu est un nanar sympa qui occupera quelques heures avec son lot de bonnes idées mal exploitées dont on aura du mal à y revenir une fois le générique passé.

titre Trivia

- Durant la conception, les développeurs ont testé un moteur maison, puis le GoldSrc Engine (moteur de « Half-Life»), avant de se rabattre sur le Lithtech Engine («No One Lives Forever»).

- Les musiques ont été composées par Guy Withmore à qui l'on doit également la bande son de «Blood » ou «No One Lives Forever».

- Le vrai nom du "Nakatomi Plaza" est "Fox Plaza", gratte-ciel de 150m situé à Los Angeles qui est le siège de la 20th Century Fox, eux-mêmes producteurs du film "Die Hard".

- Le Nakatomi Plaza est présent sur une carte de «Call of Duty : Warzone», il est possible d'y entrer et de combattre sur plusieurs étages.

titre Installation

Le jeu «Die Hard - Piège de Cristal» tourne nativement sous Windows XP / Vista / 7 / 8 et 10 et ne demande pas l'utilisation de PCEM en revanche il est possible d'avoir des bugs d'affichage avec la version de base c'est pourquoi je recommande l'utilisation des patchs officiels pour pallier à ce problème. En revanche sous Windows 10 le jeu est beaucoup plus capricieux, les mouvements de la souris sont très mal reconnus, rendant le jeu injouable. La version automatique corrige ce problème via l'utilitaire DxWind. Bien sûr la version automatique peut être utilisée sur les autres versions de Windows.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.

















Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure