Star Wars : Knights of the Old Republic
Année
2003 (Sortie )
Développement
Édition
Systèmes
systeme systeme systeme




titre Dans l'Univers Star Wars

Si vous n'avez pas vu au cinéma Star Wars lors de sa sortie, un peu d'histoire est nécessaire pour comprendre le phénomène.
Star Wars, c'est un mélange des mythes grecs (le pauvre enfant orphelin frappé par le destin), du cycle arthurien (les bons et les méchants), du Western Spaghetti et des films de samourais (pour les duels sauvages).
Star Wars, c'est une trilogie cohérente quand les bons films s'arrêtaient à un épisode.
Star Wars, c'est un heureux accident car dans l'industrie cinématographique, très peu avaient parié sur le succès d'un film optimiste dans une Amérique encore traumatisée par la défaite lors de la guerre du Vietnam.
Star Wars, c'est un phénomène mondial porté notamment par les produits dérivés dont les jeux vidéos.
Avant l'ère du streaming, de la vidéo à la demande... pour avoir du Star Wars, il fallait en passer par les jeux ou les jouets. Certes, la pré-trilogie avait ressuscité l'intérêt mais surtout bon nombre de fans à la recherche d'une autre histoire de Star Wars où les Jedi et les Siths pourraient encore en découdre. Cette histoire, une partie des fans la trouverait dans les jeux vidéo.

titre Avant l'Empire

C'était bien avant l'avènement de l'Empire... mais les Jedi étaient là.
C'est avant le règne de la terreur due à l'étoile de la mort mais la peur était là.
C'était avant Dark Vador mais Dark Revan était là.
C'était l'heure de retrouver la lutte du bien et du mal. Car «Knights of the Old Republic» tient d'abord et avant tout sur un bon scénario.

Le début de l'histoire fait figure de clin d'oeil à la première trilogie. Votre avatar, que vous aurez pris soin de choisir et de personnaliser (votre apparence et vos caractéristiques : nous sommes dans un jeu de rôle tout de même !), se réveille dans un vaisseau qui vient d'être arraisonné par les Siths. Ils sont partout. Heureusement, un soldat vous fait prendre conscience du danger. Il faut agir, et surtout vous battre. Cette première partie fait figure de didacticiel afin de bien prendre les commandes en main, par ailleurs intuitives au regard de celles utilisées habituellement à l'époque. Le jeu n'innove pas au niveau du gameplay mais tout est très bien réalisé et l'on se fond rapidement dans une histoire linéaire mais très bien troussée. La bande-son n'abuse pas des musiques de Star Wars mais elle renforce le sentiment d'immersion. Jeremy Soule y excelle et complète la musique de John Williams. On est bien dans un nouvel épisode de Star Wars.

titre Je suis le héros

Car rapidement, on se prend au jeu et on a envie de connaître la suite de l'intrigue. Classiquement, le titre se divise en une série de quêtes principales et secondaires. Dans ces dernières, vous pourrez faire un choix moral : allez-vous aider une jeune femme menacée par un gang de voyous ou la dénoncer pour toucher une prime ? Allez-vous secourir un vieil homme qui doit de l'argent à un usurier de la pègre ou le secourrez-vous quitte à perdre des crédits, la monnaie du jeu ? Dans Star Wars, on force le trait, et les choix moraux ambigus ou les bonnes actions qui conduisent à des tragédies ne seront exploités par des scénaristes que bien plus tard comme dans la série de jeux The Witcher. Non, ici, c'est Star Wars. Alors bon ou mauvais ? Le jeu vous laisse cette option que ce soit dans la quête principale ou les quêtes annexes.

titre Star Wars en couleur et en 3D

Sorti en 2003, le jeu offre une 3D caractéristique avec des personnages encore assez grossièrement modélisés. C'est l'époque qui veut cela et les mêmes effets avaient été signalés dans d'autres grosses productions de l'époque comme «Freelancer». Il n'empêche ! Se promener dans un univers à la Star Wars avec des wookies, des chasseurs de primes et beaucoup de races extraterrestres, cela provoque pour les inconditionnels de la saga, une grande joie et pour les autres; le sentiment d'explorer un univers différent et cohérent par rapport à beaucoup de productions passées mais aussi présentes. Car «Knights of the Old Republic» dans ses aspects techniques sait parfaitement exploiter la force de la licence.

titre JDR ET PNJ

«Knights of the Old Republic» est donc un jeu de rôle dans lequel vous récolterez de l'expérience. Votre avatar progressera du niveau 1 jusqu'au niveau 20. A vous de voir comment vous voulez répartir vos caractéristiques (force, dextérité, constitution...) mais aussi vos talents (maniement amélioré de certaines armes à une main, à deux mains) ainsi que vos pouvoirs (soins...). En bon représentant d'un JDR à l'occidentale, vous serez bien rarement seul et c'est une équipe de trois qui se mettra rapidement en place. Allez-vous utiliser le talent des Jedi qui vous accompagnent, maitres du combat rapproché ? Préférer des tireurs d'élite, des snipers ? Miserez-vous sur la force brute ? La persuasion grâce au maniement de la force qui vous ouvrira des dialogues supplémentaires ? Tout cela, c'est à vous de voir. Il y a suffisamment de compagnons autour de vous pour marier les expertises et jouer différemment en fonction de vos quêtes et de l'avancement de l'histoire. A tout moment, vous pourrez revenir à votre vaisseau et changer d'équipage. Si Star Wars offre un environnement riche, les lieux présentés dans l'aventure sont à son image. Vous trainerez vos guêtres du côté du désert de Tatooine, des forêts impénétrables... L'ensemble est cependant très balisé. Nous sommes donc dans un semi-monde ouvert car vous ne pourrez vous balader où vous voulez sur la planète. Comptez néanmoins une petite dizaine d'heure pour boucler la quête principale et moins d'une vingtaine pour effectuer les quêtes annexes comme les courses de fonceur ou le combat d'arène.

titre 4000 ans et pas une ride

L'histoire se passe 4000 ans avant l'épopée de Luke Skywalker mais l'ensemble ressemble de très près à l'univers de la saga. L'ensemble est cohérent, bien construit et immersif. Le jeu fut salué à sa sortie comme un des meilleurs jeux de l'année et parfois même comme un des meilleurs jeux de tous les temps. Le succès commercial fut aussi au rendez-vous avec près de 3.5 millions d'exemplaires vendus. Depuis, des jeux plus complexes comme «Mass Effect», qui doit beaucoup à «Knights of the Old Republic», viendront supplanter le titre. Il est vrai qu'ils seront dirigés par la même personne : Casey Hudson. Il n'empêche ! Ce jeu est l'un des meilleurs de Star Wars et un jeu de tout premier ordre. Il allait asseoir la réputation de Bioware.

titre Un jeu non abandonware

Le jeu est commercialisé de nouveau y compris en français. Voilà pourquoi, nous ne vous le proposons pas en téléchargement.
Il est disponible entre autres chez notre partenaire GOG.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.

















Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure